1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le pétrole termine en baisse de près de 1,5% à New York
Reuters05/12/2014 à 22:05

NEW YORK, 5 décembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en repli de près de 1,5% vendredi sur le marché new-yorkais Nymex, les bons chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, premier consommateur mondial de brut, n'ayant pas à réussi à interrompre la spirale baissière de l'or noir. Le contrat janvier sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a perdu 97 cents, soit 1,45%, à 65,84 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent LCOc1 cédait 58 cents (-0,85%) à 69,05 dollars. Si cette évolution se confirmait, ce serait la première fois que le baril de Brent clôturerait sous les 70 dollars depuis 2010. Le Brent et le WTI évoluent à un creux de près de cinq ans, en raison du déséquilibre croissant entre une offre abondante, qui s'explique notamment par le boom du gaz de schiste aux Etats-Unis, et une demande atone. A cela est s'ajouter la décision de l'Opep de ne pas diminuer ses quotas de production et celle de l'Arabie saoudite de baisser ses prix pour ne pas perdre de parts de marché en Asie et aux Etats-Unis. Sur l'ensemble de la semaine, le WTI a reculé de 0,5%, le cours n'ayant enregistré que trois hausses hebdomadaires sur les 14 dernières semaines écoulées. Depuis le début de l'année, le WTI accuse une baisse de 33% et le Brent un repli de près de 38%. Les cours ont effacé une infime partie de leurs pertes après l'annonce par le département du Travail de 321.000 créations d'emplois au mois de novembre aux Etats-Unis, un pic depuis janvier 2012. ID:nL6N0TP2FH "On a eu la meilleure nouvelle économique depuis un bon moment et cela n'a fait bouger les marchés", a noté Carl Larry, analyste chez Frost & Sullivan. (Catherine Ngai, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

41.42 0.00%
4794.37 +0.00%
CGG
1.445 0.00%
1.13965 +0.07%
1.7865 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer