Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le pétrole flambe grâce à la Fed, mais l'AIE pessimiste sur le retour de la demande
AOF16/06/2020 à 17:45

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

(AOF) - Les cours du pétrole ont affiché une belle hausse ce mardi. Dans le sillage des indices actions, portés par les annonces de la Fed, le baril de Brent et de WTI ont tous les deux grimpé de plus de 4% en fin de journée.

Toutefois, l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) a déclaré qu'elle ne voyait pas de retour à la situation pré-crise du côté de la demande avant 2022. En cause notamment, la baisse du trafic aérien, réduisant la demande en jet et kérosène, ainsi que les "énormes incertitudes" liées au covid-19, qui devraient affecter durablement le marché de l'or noir.

"Nos premières prévisions pour 2021 montrent un bond de 5,7 millions de barils par jour (mbj) de la demande mondiale, pour atteindre 97,4 mbj, soit 2,4 mbj au-dessous du niveau de 2019", a écrit l'agence dans un rapport publié ce jour.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer