Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le PDG de Carrefour mise sur le numérique et l'innovation

Reuters11/06/2015 à 16:42

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Le PDG de Carrefour a placé le numérique et l'innovation au centre du plan de développement du groupe de distribution qu'il pilotera désormais avec l'appui des deux directeurs généraux délégués nommés en février.

Georges Plassat, qui boucle son premier mandat de trois ans à la tête de Carrefour sur un bilan flatteur, s'est félicité jeudi devant les actionnaires d'avoir mis le groupe "en mouvement".

Il a aussi évoqué "les gros efforts" faits sur les prix et salué "l'image retrouvée" de Carrefour. "Le groupe est en cours d'hybridation, multiformat, multilocal et multicanal", a-t-il dit, en forme après une absence de trois mois pour raisons de santé.

Il a reconnu être "personnellement à une période un peu nouvelle" et estimé que "la taille du groupe, l'environnement concurrentiel et les incertitudes politiques nécessitent une répartition du pouvoir sur un nombre plus important de personnes".

Georges Plassat sera ainsi épaulé par Pierre-Jean Sivignon, directeur financier, et Jérôme Bédier, secrétaire général, qui avaient été nommés directeurs généraux délégués pendant sa convalescence et conservent leur poste.

Carrefour doit "entrer dans le digital avec plus de confiance et de vaillance et permettre qu'il soit complémentaire avec les magasins". Il doit poursuivre la décentralisation et mieux travailler à la formation de son personnel.

Il doit aussi faire mieux dans le secteur non alimentaire, qui se redresse mais "sans rien de spectaculaire" face à la force des enseignes spécialisées et du e-commerce.

Le PDG a estimé qu'une mise en Bourse de Carmila, sa filiale immobilière, "pourrait s'envisager" mais n'était "pas à l'ordre du jour" aujourd'hui.

INDEMNITÉS DE DÉPART

La famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette et premier actionnaire de Carrefour avec 9,5% du capital, a fait son entrée au conseil avec Patricia Lemoine et Philippe Houzé, respectivement fille et gendre de Ginette Moulin, petite-fille du fondateur des Galeries Lafayette.

Si les actionnaires ont voté sans surprise (89,05%) pour la reconduction du mandat de trois ans du PDG, ils ont été plus réticents concernant ses indemnités de départ (79,4% des voix).

Le cabinet de conseil aux actionnaires Proxinvest avait recommandé de voter contre cette résolution, qui déroge au code Afep-Medef et représente un an de rémunération.

Le code recommande d'exclure toute indemnité de départ lorsque le dirigeant a la possibilité de faire valoir ses droits à la retraite à brève échéance.

Compte tenu de l'âge de Georges Plassat (66 ans), Proxinvest estime que le PDG de Carrefour ne doit pas cumuler indemnités de retraite et indemnités de départ.

Son salaire (fixe et variable de 3,7 millions d'euros) a quant à lui été approuvé à seulement 74,6%.

Cessions d'actifs, baisses de prix, rénovations de magasins, rationalisation logistique, économies de coûts, décentralisation et simplification de l'offre ont permis au groupe de signer des résultats annuels en forte hausse au cours des deux années écoulées.

Seule la Chine, où les ventes reculent fortement, demeure le vrai point noir pour le groupe.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Mes listes

valeur

dernier

var.

82.9 +1.10%
14.86 +47.86%
3.93 0.00%
1.294 +0.78%
152 +1.74%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.