Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le PDG d'Atos pour un fonds européen de défense après le Brexit

Reuters26/06/2016 à 12:02

LE PDG D'ATOS PRÔNE UN FONDS EUROPÉEN DE DÉFENSE APRÈS LE BREXIT

PARIS (Reuters) - Thierry Breton, PDG d'Atos, se dit en faveur de la mise en place d'un fonds européen de défense et de sécurité, qui permettrait de réduire l'endettement des pays de la zone euro et de dégager ainsi des marges de manoeuvre pour investir.

Dans un entretien publié par le Journal du dimanche, l'ancien ministre de l'Economie ajoute que la création d'un tel fonds serait l'un des moyens pour l'Union européenne de rebondir après le choix des électeurs britanniques de sortir de l'UE.

"Les préoccupations des citoyens européens sont la sécurité et l'emploi. L'idée d'un fonds européen de sécurité et de défense, sur laquelle je travaille avec d'autres depuis plusieurs mois, a vocation à imbriquer cette double exigence politique", dit Thierry Breton.

"Nous avons l'opportunité historique de lancer un fonds liant les préoccupations liées à notre surendettement et aux questions de défense, en tirant parti de la période exceptionnelle et temporaire des taux d'intérêt nuls voire négatifs."

Le PDG d'Atos ajoute que ce fonds "aurait vocation à reprendre l'ensemble des dettes de défense des pays de la zone euro depuis sa création (...) au total, 2.300 milliards d'euros".

"Il ne s'agit pas d'effacer ces dettes mais de les rembourser sur le long terme. A cet effet, le fonds émettrait des obligations à 50 ans aux taux actuels exceptionnellement avantageux et il serait abondé par chaque État membre d'un montant annuel correspondant à l'équivalent de deux points de TVA", poursuit l'ancien ministre de l'Economie.

"Ainsi la dette de la France passerait-elle immédiatement de 95 à 61% du produit intérieur brut (PIB). Celle de l'Allemagne, de 73 à 56%. La  convergence redeviendrait à portée de main et la stabilité de la zone serait renforcée."

Thierry Breton a dit avoir discuté de ce projet de fonds avec le président français François Hollande, le Premier ministre Manuel Valls, avec le ministre des finances allemand Wolfgang Schäuble, avec le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker ou encore avec le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi.

Il ajoute que le fonds représente un projet européen, qui permet de dégager "des marges de manoeuvre pour investir à nouveau".

"La faisabilité du projet est établie. Avec d'autres projets de ce type, c'est une des réponses fortes permettant d’imposer une réaction immédiate et de projeter une vision à long terme pour l’Europe", poursuit le PDG d'Atos.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.