Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le "nouvel Areva" renfloué, la restructuration touche à sa fin

Reuters27/07/2017 à 21:26
    PARIS, 27 juillet (Reuters) - Areva  AREVA.PA  a annoncé 
jeudi la réalisation par NewCo, sa nouvelle entité centrée sur 
le cycle du combustible nucléaire, d'une augmentation de capital 
de 2,5 milliards d'euros réservée à l'Etat français, 
franchissant ainsi une des dernières étapes de sa 
restructuration. 
    Les 500 millions d'euros que les groupes japonais 
MHI  7011.T  et JNFL se sont engagés à apporter dans le cadre de 
la recapitalisation de NewCo ont été mis en fiducie et devraient 
être versés début 2018, une fois que l'activité réacteurs (Areva 
NP) aura été vendue à EDF  EDF.PA , a précisé Areva dans un 
communiqué. 
    Cette cession prévue fin 2017 doit constituer le dernier 
acte du plan de sauvetage d'Areva, plombé ces dernières années 
par des marchés en berne, des investissements hasardeux et des 
retards et surcoûts du réacteur de type EPR d'OL3, en Finlande, 
en cours de construction. 
    Le plan d'économies d'Areva d'un milliard d'euros à 
l'horizon 2018 est par ailleurs réalisé à 80%.  
    Le groupe s'est dit en ligne avec son plan de départs visant 
à supprimer 6.000 postes fin 2017, ses effectifs s'établissant à 
34.227 salariés à fin juin contre 41.847 à fin 2014.      
    En termes de résultats, NewCo continue cependant de subir 
des conditions de marché dégradées marquées par des prix de 
l'uranium au plus bas. 
    Son excédent brut d'exploitation du premier semestre s'est 
ainsi établi à 521 millions d'euros (-23,5%) et son chiffre 
d'affaires à 1.740 millions (-9,8%) tandis que son carnet de 
commandes, qui n'intègre pas encore le projet d'EPR britannique 
de Hinkley Point, recule de 7% au 30 juin par rapport à fin 
2016, à 29,5 milliards. 
    Un porte-parole d'Areva a en outre fait savoir que l'usine 
du Creusot (Saône-et-Loire), pour laquelle un audit lancé fin 
2015 a mis en évidence de possibles falsifications de documents, 
venait de forger un composant qui doit faire l'objet d'analyses 
et d'essais avant que le site puisse relancer sa production 
commerciale. 
    Cette relance - qui nécessite un feu vert de l'Autorité de 
sûreté nucléaire - est envisagée pour l'automne, a-t-il précisé. 
Une issue positive de l'audit du Creusot conditionne en outre la 
vente d'Areva NP à EDF. 
    Areva SA, qui a procédé le 12 juillet à une augmentation de 
capital de deux milliards d'euros réservée à l'Etat, a de son 
côté enregistré un résultat net part du groupe de 550 millions 
d'euros (contre -120 millions au premier semestre 2016).  
    La société, quasiment transformée en coquille vide dans le 
cadre de la restructuration, aura désormais pour seules 
fonctions de rembourser ses dettes et de financer et gérer les 
dernières étapes de la construction de l'EPR finlandais. 
 
 (Benjamin Mallet, édité par Pascale Denis) 
 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

32 -3.21%
2.075 -17.82%
88.14 -0.99%
12.06 -8.91%
0.6265 -5.43%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.