1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le nouveau chef des conservateurs désigné d'ici fin juillet
Reuters24/05/2019 à 13:19

    LONDRES, 24 mai (Reuters) - Le futur dirigeant des Tories,
qui sera amené à remplacer Theresa May au poste de Premier
ministre, sera choisi avant les vacances parlementaires d'été, a
annoncé vendredi le Parti conservateur.
    Theresa May a annoncé vendredi qu'elle quittera ses
fonctions de dirigeante conservatrice le 7 juin et son départ
donnera le coup d'envoi du processus de désignation de son
successeur.
    "Les scrutins successifs se dérouleront jusqu'au choix final
qui sera effectué par l'ensemble des membres du parti", dit le
communiqué.
    "Nous nous attendons à ce que le processus soit achevé d'ici
la fin juin ce qui permettra l'organisation d'une série de
consultations à travers le Royaume-Uni pour que les membres se
réunissent et interrogent les candidats et votent à temps pour
que le résultat soit annoncé avant que le Parlement se sépare
pour l'été."
    Les statuts du Parti conservateur prévoient pour l'élection
de son dirigeant une première série de votes au sein des élus du
parti au Parlement. A chaque tour, le candidat ayant le moins de
voix est éliminé. Le processus se répète jusqu'à ce qu'il ne
reste plus que deux candidats.
    Il appartient alors aux adhérents du parti de trancher. En
mars 2018, la formation conservatrice comptait 124.000 membres.
    La dernière primaire interne au sein du Parti conservateur
remonte à 2016, après la victoire du camp du Brexit au
référendum du 23 juin et la démission de David Cameron. Le
processus n'était pas allé à son terme, l'adversaire de Theresa
May, Andrea Leadsom, s'étant retirée de la course.

 (Michael Holden, Nicolas Delame pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5390.95 +0.43%
1.12335 +0.10%
60.93 0.00%
21.13 -0.49%
47.15 -0.21%

Les Risques en Bourse

Fermer