Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le nombre de créations nettes de sociétés de gestion s'établit à cinq en 2012

Newsmanagers28/11/2013 à 13:45

(NEWSManagers.com) - L'an dernier, 34 sociétés ont été agréées en qualité de société de gestion de portefeuille par l' AMF, contre 39 sociétés en 2011. Si le rythme des créations des sociétés de gestion connaît une légère inflexion, les retraits d'agrément prononcés restent, quant à eux, stables depuis 2009. 29 sociétés de gestion ont été concernées dans un contexte économique toujours difficile. Le nombre de créations nettes de sociétés de gestion s'établit donc à 5, indique l' AMF dans son rapport annuel sur la gestion d'actifs paru le compte de tiers en 2012.

S'agissant des créations de sociétés de gestion, les projets entrepreneuriaux confortent leur suprématie, après un léger recul en 2011. En 2012, 75% des sociétés créées sont des structures entrepreneuriales tandis que ces dernières représentent 62% de la population totale de sociétés de gestion (contre 60% en 2011). Cette tendance s'explique notamment par la fermeture de certaines activités de gestion pour compte propre de banques compte tenu des nouvelles contraintes prudentielles. Forts de leur expérience, certains gérants ou experts décident alors de poursuivre leurs activités en les constituant en service de gestion pour compte de tiers.

Parmi les 29 retraits prononcés par l' AMF en 2012, il est à noter que plus de 25% ont été exclusivement motivés par l'absence d'activité. Cette proportion élevée, et en hausse de 5% par rapport à 2011, traduit les difficultés de collecte des sociétés de gestion. Par ailleurs, un retrait d'agrément a été prononcé à l'initiative de l' AMF, considérant que la SGP ne remplissait plus les conditions permettant l'exercice de son activité.

Il est intéressant d'analyser les créations des sociétés de gestion de portefeuille en 2012 au travers du prisme des programmes d'activité. Ainsi, sur les 34 agréments délivrés par l' AMF en 2012 à des sociétés de gestion de portefeuille, 16 sociétés ont été agréées pour mettre en oeuvre une gestion dite " classique" , c'est-à-dire uniquement de la gestion individuelle, collective ou fonds d'investissement de droit étranger sans programme d'activité spécifique, 14 sociétés ont été agréées pour mettre en oeuvre une gestion dite " spécialisée" , dont 7 sociétés exerçant exclusivement dans le domaine du capital investissement (soit 21%) et 4 sociétés exerçant exclusivement dans celui de la gestion immobilière (soit 12%), et enfin, 4 sociétés ont été agréées pour mettre en oeuvre une gestion dite " technique"

Si la proportion de gestionnaires classiques dans les sociétés de gestion nouvellement agréées reste plutôt stable (47% en 2012 contre 51% en 2011), l'année 2012 marque le retour de la gestion spécialisée au détriment de la gestion technique. La 1ère concerne 41% des agréments délivrés en 2012 (contre 28% en 2011) tandis que la seconde concerne 12% des agréments délivrés en 2012 (contre 21% en 2011). Cette dynamique est principalement liée au regain d'attractivité du capital d'investissement qui voit sa part passer de 13% à 21% des sociétés de gestion nouvellement agréés, sans pour autant revenir au niveau de 2010 (36%).

Mes listes

valeur

dernier

var.

111.5 -1.15%
ALD
15.01 -2.21%
DBT
2.635 +10.25%
1.164 -0.45%
1.14 0.00%
5.47 -9.74%
36.95 -1.99%
41.09 -1.70%
1.592 +3.92%
12.45 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.