Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ERICSSON-B

6.61EUR
-1.20% 
Ouverture théorique 0.00

SE0000108656 ERCB

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    6.61

  • clôture veille

    6.69

  • + haut

    6.61

  • + bas

    6.61

  • volume

    0

  • valorisation

    22 014 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    22.06.18 / 08:00:45

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur ERICSSON-B

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter ERICSSON-B à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ERICSSON-B à mes listes

    Fermer

Le Mexique a reçu une 1ère offre pour un réseau mobile à $10 mds

Reuters19/09/2014 à 23:30

par Christine Murray et Leila Abboud MEXICO/PARIS, 19 septembre (Reuters) - Le gouvernement mexicain a reçu d'un consortium d'entreprises une première offre pour la construction d'un nouveau réseau de téléphonie mobile public, un projet de plusieurs milliards qui vise à remettre en cause la position dominante d'America Movil AMXL.MX sur le marché local. Les équipementiers de réseaux Alcatel-Lucent ALUA.PA et Ericsson ERICb.ST ont aidé le consortium à élaborer sa proposition, a-t-on appris de quatre sources. Le gouvernement mexicain, qui estime à environ 10 milliards de dollars (7,8 milliards d'euros) sur dix ans le coût de la construction de ce nouveau réseau, prévoit d'attribuer le contrat à la mi-2015, ont précisé deux sources. Si l'offre du consortium l'emporte, les entreprises qui y sont associées pourraient devenir ses principaux fournisseurs d'antennes mobiles et d'équipements divers, mais aucun contrat formel n'a pour l'instant été signé, ont déclaré deux sources. Un porte-parole du ministère mexicain des Télécommunications et des Transports a confirmé que le gouvernement avait reçu une proposition. Alcatel-Lucent s'est refusé à tout commentaire et Ericsson n'a pas répondu à une demande de commentaire. America Movil, le groupe du milliardaire Carlos Slim, détient pour l'instant 70% du marché de la téléphonie mobile et plus de 60% de celui du fixe au Mexique. S'il aboutit, le projet de nouveau réseau pourrait permettre aux numéros deux et trois du marché, Telefonica TEF.MC et Iusacell CEL.UL , de renforcer leur position en améliorant leur couverture sans avoir à engager d'importants investissements. MEXICO VEUT PLUS DE CONCURRENCE Le nouveau réseau construit par l'Etat pourrait aussi favoriser l'émergence d'opérateurs virtuels (MVNO), qui commercialisent des services sans posséder leur propre réseau. Une porte-parole d'America Movil n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire sur le projet. Parmi les fournisseurs d'équipements intéressés par le dossier figurent le chinois Huawei 002502.SZ , numéro deux mondial du marché derrière Ericsson, qui a déjà participé à plusieurs réunions avec les autorités mexicaines sur le sujet, a dit une source. Huawei a refusé de dire s'il soumettrait une offre mais a ajouté qu'il était "naturel" qu'une entreprise de sa taille soit invitée à participer au projet. Le président mexicain, Enrique Pena Nieto, fait le pari que l'amélioration de la concurrence dans le secteur des télécoms favorisera la croissance économique. Le Mexique est pour l'instant le marché de la téléphonie mobile le plus cher des 34 pays de l'OCDE alors qu'il offre les débits médians les plus faibles. Le taux de pénétration du mobile y est l'un des plus bas d'Amérique latine. Le Congrès a adopté cette année des réformes qui renforcent le pouvoir des autorités de régulation et imposent à America Movil de céder certaines activités pour favoriser la concurrence. Le gouvernement envisage aussi d'accorder gratuitement des fréquences de quatrième génération (4G) à une entreprise qui s'engagerait à construire un réseau national. (Marc Angrand pour le service français)

Valeurs associées

-1.20%
+0.30%
-3.55%
-1.03%
-0.30%
-3.19%
-3.13%
0.00%
-0.21%
0.00%
-0.06%
0.00%
0.00%
+0.89%
-1.45%
+0.68%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.