Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le marché français de la transmission de PME manque de fluidité et de dynamisme

Newsmanagers19/10/2010 à 13:45
(NEWSManagers.com) -
Le nombre potentiel de PME françaises (de 20 à 249 salariés) à transmettre chaque année se situe autour de 4.300, dont 2.900 cessions, sur la base du nombre de PME marchandes recensées par l'Insee (90.000) et de plusieurs études récentes parues sur le sujet, selon le premier Baromètre CNCFA Epsilon de la transmission de PME 2010.

Cette initiative mise en ?uvre par le Syndicat national des professionnels indépendants des fusions et acquisitions (CNCFA) avec le bureau d'études financières Epsilon Research vise à éclairer les acteurs professionnels comme les pouvoirs publics sur les évolutions du marché de la transmission des PME en France et pallier l' absence de statistiques nationales sur le sujet. Le manque d' informations détaillées, fiables et régulières sur ce sujet impacte les différents acteurs économiques dans leur compréhension du marché de la transmission de PME, en capacité ou non de faire face aux départs en retraite des dirigeants actionnaires et donc de maintenir le tissu économique local.
Le Baromètre a aussi constaté un écart de plus de 2.000 opérations par an avec le nombre identifié par les bases professionnelles. Un écart qui s'explique entre autres par la part des opérations non communiquées, un " marché caché" estimé par le baromètre à 60% du marché réel. L'écart est aussi lié au nombre d'opérations potentielles non concrétisées ou initiées. Ce " marché perdu" , qui reste à évaluer, s' explique par plusieurs facteurs mis en évidence dans le baromètre: PME mises tardivement sur le marché (lié à la mauvaise préparation des dirigeants), intermédiation insuffisante (lié à la méconnaissance du rôle des conseils en F&A), taux d' échec élevé des négociations (lié notamment à la mauvaise évaluation de leur entreprise par les dirigeants), insuffisante organisation/ efficience du marché.

Le Baromètre souligne par ailleurs le manque de fluidité et de dynamisme du marché français qui apparait clairement lorsqu'on le compare au marché britannique. Si les deux pays comptent un même nombre de PME entre 20 et 249 salariés (environ 90.000), le nombre estimé de cessions de PME (après réintégration du " marché caché" ) est presque deux fois supérieur au Royaume-Uni qu' en France: 3.300 contre 1.800 opérations par an (moyenne depuis 2005). Les raisons semblent micro plus que macroéconomiques: culture économique et financière des dirigeants de PME, recours habituel au conseil en fusions et acquisitions, rôle des fonds LBO et des banquiers prêteurs, transparence et efficience du marché. Conséquence : les PME britanniques sont mieux valorisées (de 15%) que les PME françaises.

info NEWSManagers

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.