Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le marché automobile américain semble avoir bien débuté l'année

Reuters02/02/2016 à 17:17

LE MARCHÉ AUTOMOBILE AMÉRICAIN A BIEN DÉBUTÉ L'ANNÉE

par Bernie Woodall

DETROIT (Reuters) - Les ventes de voitures aux Etats-Unis semblent avoir augmenté plus que prévu en janvier, montrent les premiers chiffres publiés mardi, le marché continuant de bénéficier de la faiblesse des prix à la pompe, de celle du coût des crédits et de la poursuite de la croissance économique.

Cette conjonction favorable, qui a déjà permis au marché d'inscrire un record en 2015, a visiblement permis en janvier de compenser deux jours ouvrés perdus par rapport à l'an dernier et l'impact de la tempête de neige qui a touché la côte est du pays.

Mark LaNeve, directeur des ventes de Ford, a précisé mardi que les cinq derniers jours de vente du mois avaient été bons, ce qui a contribué à rattraper la baisse d'activité liée à la météo. Les ventes du groupe ont néanmoins reculé de 2,6% sur l'ensemble de janvier.

General Motors, le numéro un du marché américain, a, lui, fait état d'une hausse de 0,5% de ses ventes.

Les deux groupes ont ainsi légèrement dépassé les attentes des prévisionnistes interrogés par Reuters.

Fiat Chrysler Automobiles a pour sa part fait état d'une hausse de 7% de ses ventes mensuelles, grâce entre autres au succès de Jeep, qui affiche un bond de 15%.

Les ventes de Nissan ont quant à elles progressé de 1,6% par rapport à janvier 2015, le dynamisme de ses SUV, crossovers et pick-ups ayant compensé le recul de 16% de l'Altima, qui reste son modèle le plus vendu.

Les analystes s'attendaient à un léger recul des ventes de Nissan et à une hausse plus limitée pour Fiat Chrysler.

GM SE DIT OPTIMISTE

Vingt-sept économistes interrogés par Reuters prévoient en moyenne pour janvier une baisse de 5% du marché dans son ensemble, en tenant compte du moindre nombre de jours ouvrés et de la tempête de neige. Ford estime le marché à 1,14 million de véhicules en janvier, en repli de 2% à 3%.

Sur la base des premiers chiffres disponibles, janvier pourrait donc fournir une bonne base pour permettre au marché d'inscrire cette année un nouveau record de ventes après celui de 2015.

Même si de nombreux investisseurs estiment que le secteur pourrait bientôt atteindre un plateau, les constructeurs continuent d'afficher leur optimisme, à l'instar de GM.

"Nous pensons que les fondamentaux du secteur, comme l'âge du parc automobile, la bonne gestion des niveaux de stocks, la gamme de prix des voitures d'occasion, la disponibilité du crédit et la faiblesse des prix de l'essence, vont soutenir la hausse des ventes en 2016", a dit Mustafa Mohatarem, l'économiste en chef du groupe. "De plus, la situation financière des ménages est bonne et le marché du travail continue de s'améliorer."

GM prévoit pour janvier des ventes globales de 17,5 millions de véhicules en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières (CVS). Vingt-sept économistes interrogés par Reuters prévoient en moyenne un marché à 17,4 millions. En 2015, le marché automobile américain a connu une année record avec 17,39 millions de véhicules vendus, selon WardsAuto, qui fournit les données utilisées par l'administration américaine.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Mes listes

valeur

dernier

var.

98.38 +0.17%
0.928 +0.98%
13.96 +0.07%
1.167 +0.15%
98.01 -0.08%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.