1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le mandat de la Finul renouvelé au Liban

Reuters31/08/2017 à 00:50
    NATIONS UNIES, 31 août (Reuters) - Le Conseil de sécurité 
des Nations unies a unanimement décidé de renouveler le mandat 
de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) 
malgré les critiques émises par les Etats-Unis et Israël qui 
reprochent à la mission de l'Onu de ne pas lutter efficacement 
contre le Hezbollah. 
    Etablie en 1978, la Finul surveille la frontière séparant le 
Liban d'Israël. 
    L'ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, a 
réclamé lors du vote que la résolution précise que la Finul  
"doit exercer son mandat au maximum de ses capacités". 
    "Trop longtemps, la direction de la Finul n'est pas parvenue 
à faire en sorte que cet objectif soit atteint", a-t-elle 
déclaré après le vote. 
    Si le mandat n'a pas été modifié, la résolution le 
renouvelant précise que les forces de maintien de la paix ont le 
droit de "prendre toutes les mesures nécessaires dans ses zones 
de déploiement (...) pour faire en sorte que sa zone d'opération 
ne soit pas utilisée pour des activités hostiles". 
    La résolution demande également au secrétaire général de 
l'Onu, Antonio Guterres, de réfléchir aux moyens à donner à la 
Finul afin que la visibilité de ses opération soit accentuée, 
que ce soit par l'augmentation du nombre de patrouille ou celle 
de ses inspections. 
    "Sous les ordres de son parrain, l'Iran, l'organisation 
terroriste Hezbollah accumule au Sud-Liban un arsenal offensif", 
a déclaré Nikky Haley aux autres membres du Conseil de sécurité. 
"Il se prépare à la guerre", a-t-elle dit, visant le mouvement 
chiite libanais. 
    "Ils ont des milliers de missiles et des milliers de 
combattants aguerris en dehors de tout contrôle du gouvernement 
libanais", a-t-elle ajouté. 
 
 (Michelle Nichols, Nicolas Delame pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

9.302 -0.36%
4853.7 -0.88%
7.14 +11.56%
55.65 -2.49%
2.002 -0.10%

Les Risques en Bourse

Fermer