Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Lifeline est arrivé à La Valette avec 234 migrants à son bord
Reuters27/06/2018 à 20:03

 (Actualisé avec l'arrivée du Lifeline)
    LA VALETTE, 27 juin (Reuters) - Le navire humanitaire
Lifeline, avec 234 migrants à son bord, est arrivé mercredi en
début de soirée dans le port de La Valette, à Malte, après avoir
croisé pendant six jours dans les eaux internationales à la
suite du refus de l'Italie de l'accueillir. 
    "Nous sommes très fiers que l'équipage ait sauvé 234
personnes", a déclaré un porte-parole de l'ONG allemande Mission
Lifeline, Axel Steier, tout en remerciant les autorités
maltaises d'avoir accepté d'accueillir le navire. 
    Le Premier ministre maltais avait annoncé plus tôt que le
Lifeline serait autorisé à débarquer dans le port de La Valette.
    "Il sera autorisé à entrer dans un port maltais où
débuteront immédiatement les procédures d'identification et de
demandes d'asile, ainsi que la répartition (des migrants) entre
les pays qui se sont proposés pour les accueillir", a déclaré
Joseph Muscat.
    "Le gouvernement maltais a été en première ligne pour
parvenir à une solution avant qu'on en arrive à une crise
humanitaire", a poursuivi le Premier ministre, soulignant que
rien n'obligeait son pays à accueillir le Lifeline.
    Sept pays en plus de Malte ont proposé de recueillir
certains de ces migrants, a-t-il ajouté.
    Il s'agit de l'Italie, de l'Irlande, de la France, du
Portugal, du Luxembourg, de la Belgique et des Pays-Bas, "qui
ont offert leur coopération pour trouver une solution
européenne", ont précisé les services du Premier ministre.
    Le navire sera placé sous séquestre et son capitaine sera
interrogé, a indiqué Joseph Muscat, car il a refusé la semaine
dernière que la garde-côte libyenne, pourtant avertie, prenne en
charge les migrants comme le demandait le gouvernement italien.
    En raison de ce comportement, le ministre italien de
l'Intérieur Matteo Salvini a accusé l'ONG allemande de se rendre
complice des réseaux de passeurs.
    A l'annonce que Malte acceptait finalement de recevoir le
Lifeline, le ministre italien des Transports Danilo Toninelli a
salué sur Twitter "une grande victoire" pour son pays et Matteo
Salvini s'est félicité d'un "nouveau succès pour le gouvernement
italien". 

 (Chris Scicluna et Steve Scherer; Guy Kerivel et Arthur Connan
pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4909.51 +0.41%
1.17385 0.00%
45.13 +0.38%
13.706 +3.07%
33.24 +1.36%

Les Risques en Bourse

Fermer