Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Japon remanie son énorme fonds de pension public

Reuters22/04/2014 à 12:12

LE JAPON REMANIE SON ÉNORME FONDS DE PENSION PUBLIC

par Chikafumi Hodo et Takaya Yamaguchi

TOKYO (Reuters) - Le Japon a procédé mardi à un remaniement de son fonds public de retraite, le plus important du monde, en désignant de nouveaux membres à la Commission d'investissement, une réforme destinée à soutenir la politique d'investissement plus énergique voulue par le Premier ministre, Shinzo Abe.

Le Fonds d'investissement gouvernemental de retraite (GPIF) gère l'équivalent de 1.260 milliards de dollars (938 milliards d'euros), un montant supérieur au produit intérieur brut (PIB) du Mexique. Et Shinzo Abe souhaite le voir adopter une politique d'investissement plus risquée en réduisant la part de son portefeuille consacrée aux obligations d'Etat, qui n'offrent que de faibles rendements.

Les marchés financiers mondiaux suivent avec attention la stratégie d'investissement du GPIF, un investisseur majeur considéré comme susceptible d'influencer d'autres investisseurs institutionnels nippons.

La nouvelle commission jouera au cours des prochains mois un rôle de premier plan dans la définition de la nouvelle stratégie d'allocation d'actifs.

Shinzo Abe a présenté cette réforme comme l'une des clés de sa stratégie de croissance, la "troisième corde" à l'arc de sa politique après une politique monétaire offensive et un plan de relance budgétaire et fiscale massif.

Le ministre de la Santé, Norihisa Tamura, qui nomme les membres de la Commission d'investissement, a réduit leur nombre de dix à huit dans le cadre de la réforme. Deux membres sortants seulement ont conservé leur siège et un ancien y a été réintégré.

IMPORTANT POUR L'ÉVOLUTION DU YEN, DIT CITI

Mais surtout, trois des nouveaux membres appartenaient l'an dernier à la commission consultative qui avait plaidé en faveur d'un changement de la stratégie d'investissement dans le but d'améliorer la rentabilité du fonds : il s'agit d'un chercheur du Nomura Research Institute, d'un membre d'un cercle de réflexion de la principale fédération syndicale japonaise et d'un professeur de l'Université Waseda.

Norihisa Tamura a émis le souhait que les nouveaux conseillers usent de leur expérience pour améliorer la rentabilité des investissements tout en maîtrisant les risques et en prenant en compte la situation économique pour définir les nouveaux objectifs d'investissement.

"Les intérêts des bénéficiaires de retraites sont prioritaires dans la gestion du fonds de pension", a-t-il dit.

Sur les marchés japonais, ces annonces n'ont pas suscité de réaction notable mardi mais certains intervenants se disent préoccupés par l'évolution à venir de la stratégie d'investissement du fonds.

"Nous pensons qu'il s'agit d'une étape majeure vers la refonte du portefeuille du plus important fonds de pension du monde passant par une augmentation des actifs à risques et une diminution des avoirs en JGB", les obligations d'Etat japonaises, explique Citi dans sa note quotidienne sur les changes.

"Pour stabiliser le marché des JGB, l'éventualité de nouveaux achats par la Banque du Japon va s'imposer de plus en plus. De notre point de vue, ce sont des éléments importants pour promouvoir à l'avenir la dépréciation du yen japonais", ajoute la banque.

En juin dernier, le GPIF avait déjà annoncé une inflexion de sa stratégie d'investissement en modifiant ses allocations d'actifs au profit des actions japonaises et au détriment des obligations.

(Chikafumi Hodo et Takaya Yamagushi, Pierre Sérisier et Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.