1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Japon n'est plus en déflation, selon Shinzo Abe
Reuters04/01/2016 à 07:43

LE JAPON QUITTE LA DÉFLATION

TOKYO (Reuters) - Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé lundi que le Japon n'était plus en déflation et promis que le gouvernement et la banque centrale travailleraient ensemble pour la supprimer totalement.

Pour que la hausse des prix s'accélère, il faudra regarder du côté des investissements et de l'amélioration des salaires, a ajouté le chef du gouvernement, maintenant la pression sur les entreprises pour qu'elles lancent les investissements nécessaires pour maintenir le cercle vertueux entre consommation et croissance.

"L'économie est fermement sur la voie de la reprise", a déclaré Shinzo Abe lors d'une conférence de presse.

"Nous ne sommes encore qu'à mi-chemin, mais nous avons créé une situation qui n'est plus considérée comme de la déflation", a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse.

Il a par la suite ajouté que le Japon n'avait pas encore totalement vaincu la déflation, bien que la politique de relance de la Banque du Japon (BoJ) ait fait repartir les prix à la hausse.

"Comme le gouverneur de la BoJ (Haruhiko) Kuroda a dit qu'il ferait tout ce qu'il pourrait, le gouvernement et la BoJ travailleront unis pour faire leur maximum pour vaincre l'inflation", a encore déclaré le Premier ministre.

L'inflation de base s'est établie à 0,1% sur un an en novembre, les prix affichant une augmentation pour la première fois en trois mois, ce qui montre qu'ils ont du mal à se maintenir à la hausse face à la chute des cours du pétrole.

Compte tenu du risque de rechute en zone de prix en baisse, le gouvernement n'a pas encore déclaré officiellement que la déflation était complètement éradiquée.

(Tetsushi Kajimoto; Danielle Rouquié pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer