Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Japon envisage un sommet avec Kim Jong-un - source

Reuters13/03/2018 à 14:04
 (Actualisé avec éventualité d'un sommet)
    TOKYO, 13 mars (Reuters) - Le gouvernement japonais envisage
la tenue d'un sommet entre le Premier ministre Shinzo Abe et le
dirigeant nord-coréen Kim Jong-un consacré au sort des
ressortissants japonais enlevés par la Corée du Nord, a-t-on
appris mardi de source gouvernementale japonaise.
    Ce responsable a souhaité rester anonyme. Aucun commentaire
n'a pu être obtenu auprès du cabinet du Premier ministre.
    La question des enlèvements de ressortissants japonais par
des agents nord-coréens dans les années 1970 et 1980 est une
priorité de Shinzo Abe.
    Le Premier ministre a déclaré qu'il n'aurait pas de repos
tant que les 13 ressortissants japonais que Pyongyang admet
avoir kidnappés n'auront pas regagné le Japon et que la Corée du
Nord n'aura pas donné d'informations sur d'autres Japonais que
Tokyo la soupçonne d'avoir enlevés.
    Abe s'est entretenu à Tokyo avec le chef des services du
renseignement sud-coréen, Suh Hoon, qui l'a informé des
résultats de la visite récente d'une délégation de Séoul à
Pyongyang, où les émissaires sud-coréens ont été notamment reçus
par Kim.
    C'est cette visite qui a débouché sur la possible tenue d'un
sommet entre le dirigeant nord-coréen et le président américain
Donald Trump.
    Face à la presse, Shinzo Abe a dit vouloir que le dossier
des ressortissants japonais enlevés par des agents nord-coréens
soit intégré à la négociation qui pourrait s'ouvrir dans un
avenir proche avec Pyongyang.
    "Un règlement des questions des enlèvements, du nucléaire et
des missiles constitue le coeur de la politique du Japon",
a-t-il dit. "A ses paroles, la Corée du Nord doit faire
correspondre des actes", a-t-il poursuivi.
    Le régime de Pyongyang a admis avoir enlevé 13 Japonais,
essentiellement pour former ses espions. D'autres auraient pu
subir le même sort. La Corée du Nord a autorisé cinq Japonais à
rentrer au Japon.
    Selon le compte rendu diffusé par la présidence sud-coréenne
de la rencontre entre Abe et le maître espion de Séoul, le
Premier ministre japonais a indiqué qu'il ne croyait pas que la
Corée du Nord allait se servir des sommets attendus avec la
Corée du Sud puis les Etats-Unis pour gagner du temps et
poursuivre le développement de ses capacités nucléaires et
balistiques, rapporte la présidence sud-coréenne.
    "La Corée du Nord a de grandes négociations à mener lors du
sommet intercoréen puis lors de ce sommet avec les Etats-Unis
et, à la lumière de la situation, je ne pense pas qu'elle se
servira de cette occasion aux seules fins de gagner du temps",
a-t-il dit.
    Le compte rendu sud-coréen ne mentionne pas cette question.
    Le sommet entre les deux Corées, sur l'initiative de
Pyongyang, est prévu pour le mois prochain à Panmunjom, dans la
zone démilitarisée (DMZ) qui sépare les deux pays. Ce sera
seulement la troisième rencontre au sommet entre les dirigeants
des deux Corées depuis la guerre de 1950-53, après 2000 et 2007.
    Quant au sommet historique entre Kim Jong-un et Donald
Trump, là encore à l'invitation du dirigeant de la République
populaire démocratique de Corée, que le président américain a
acceptée la semaine dernière, son calendrier reste à fixer.
 

 (Tim Kelly et Kiyoshi Takenada avec Christine Kim à Séoul
Henri-Pierre André pour le service français, édité par
Jean-Stéphane Brosse)
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.