1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le gouverneur de la BdF invite Paris à poursuivre les réformes
Reuters27/01/2016 à 09:21

LE GOUVERNEUR DE LA BDF PLAIDE POUR POURSUITE DES RÉFORMES EN FRANCE

PARIS (Reuters) - La France doit poursuivre sur la voie des réformes et faire plus pour lutter contre le chômage, déclare le gouverneur de la Banque de France, dans un entretien publié mercredi sur le site du quotidien régional Ouest France.

"Au-delà de la politique monétaire, nous rappelons régulièrement aux gouvernements européens, y compris à la France, qu'il est nécessaire d'amplifier les réformes", souligne François Villeroy de Galhau, qui est également membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

"La France peut et doit faire mieux pour sortir du chômage", ajoute-t-il, jugeant positifs le Pacte de responsabilité et le Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (Cice) mis en oeuvre par le gouvernement français.

"Mais les chômeurs et les jeunes n'ont pas le temps d'attendre les divers calendriers politiques. C'est pourquoi, il faut tenir bon sur un certain nombre de réformes comme sur le coût du travail par exemple", souligne le gouverneur.

Concernant la solidité du système bancaire français, il estime qu'elle s'est considérablement renforcée depuis la crise financière de 2008.

"Le capital des banques françaises, rapporté à leurs engagements pondérés par les risques, était de 6% en 2007, il est de 12% aujourd'hui. On a des banques françaises qui sont deux fois plus solides qu'avant la crise", observe-t-il.

(Jean-Michel Bélot)

21 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • bearnhar
    28 janvier09:36

    A mon petit niveau je porterai tous les coups possibles afin de participer à l'effondrement de ce système qui fuit de partout par centaines de milliards. Dans ce pays on tolère des zones à 60% de chomage, tout en nous causant de passer à 32h, c'est trop comique, alors que tout le monde sait que seule la richesse produite génère de l'activité et pas l'oisiveté et les allocs.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer