Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le gaz russe vendu à Kiev augmente de 80% en trois jours

Reuters03/04/2014 à 21:38

MOSCOU ALOURDIT ENCORE LA FACTURE DE GAZ PAYÉE PAR L'UKRAINE

par Svetlana Burmistrova et Pavel Polityuk

MOSCOU/KIEV (Reuters) - La Russie a augmenté pour la deuxième fois en trois jours le prix du gaz vendu à l'Ukraine, ce qui correspond à une hausse cumulée de 80%, nouvelle pression sur une économie ukrainienne déjà au bord de la faillite.

L'Ukraine, dont la moitié des besoins en gaz sont couverts par les livraisons russes, a qualifié l'initiative du géant russe Gazprom de décision politique et "totalement inacceptable", selon les termes de son Premier ministre Arseni Iatseniouk.

"Nous nous attendons à ce que la Russie aille encore plus loin en matière de pressions sur la question du gaz, y compris en limitant les livraisons à l'Ukraine", a dit le chef du gouvernement ukrainien à Reuters.

Les Etats-Unis ont aussi condamné la décision russe.

Moscou a fréquemment eu recours à l'arme du gaz pour imposer ses vues à ses voisins, et les clients européens de la Russie craignent qu'elle ne recommence à jouer sur le robinet du gaz, alors qu'avec les événements d'Ukraine et de Crimée, la tension actuelle entre l'Occident et le Kremlin rappelle les temps de la "guerre froide".

Directeur général de Gazprom, Alexeï Miller a déclaré jeudi au Premier ministre russe Dmitri Medvedev que le tarif allait encore augmenter dès ce mois-ci après l'instauration par Moscou d'une taxe sur les exportations de gaz à destination de l'Ukraine. Avec la fin de l'exonération de taxes à l'exportation, "le prix du gaz augmente automatiquement à partir d'avril", a dit Alexeï Miller.

La dernière augmentation en date porte le gaz vendu à l'Ukraine à 485 dollars les 1.000 mètres cubes, deux jours seulement après une première augmentation de 44% qui avait relevé le prix de 268,5 à 385,5 dollars les mille mètres cubes.

STOCKS

En outre, la Russie a exhorté jeudi l'Ukraine à s'acquitter de 2,2 milliards de dollars (1,6 milliard d'euros) d'impayés.

"Il sera extrêmement difficile pour l'Ukraine de payer un tel prix. Je pense que c'est seulement un levier utilisé par Gazprom en vue de nouvelles négociations", a estimé Valeri Nesterov, analyste chez Sberbank CIB.

Après la destitution le 22 février du président ukrainien pro-russe Viktor Ianoukovitch, contesté depuis fin novembre dans la rue, la Russie s'est emparée de la Crimée, région rattachée à l'Ukraine depuis 1954.

En alourdissant fortement la facture de gaz, la Russie risque désormais de renforcer les difficultés d'une économie ukrainienne déjà extrêmement fragile.

Gazprom a en outre exhorté l'Ukraine à accroître ses réserves de gaz afin de garantir la stabilité des approvisionnements de l'Europe.

Selon le ministère ukrainien de l'Energie, le pays dispose de 7,2 milliards de mètres cubes de gaz en stock. Il faut 12 à 14 milliards de mètres cubes pour garantir un flux stable vers l'Europe en hiver.

Environ la moitié des importations de gaz russe de l'Union européenne passent par l'Ukraine.

(Bertrand Boucey et Eric Faye pour le service français)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.