1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le G7 va s'engager sur une défense commune des démocraties
Reuters05/06/2018 à 21:36

 (Actualisé avec possible maintien des sanctions contre la
Russie)
    BRUXELLES, 5 juin (Reuters) - Les sept pays membres du G7
qui se retrouvent cette semaine à Charlevoix au Canada
profiteront de ce sommet pour réaffirmer leur engagement à
défendre les démocraties contre les menaces étrangères et à
instaurer un mécanisme de réponse rapide dans ce but, indique un
haut responsable européen, mardi.
    "Nous sommes très favorables à un engagement à Charlevoix
sur la défense de la démocratie contre les menaces étrangères",
a dit ce responsable.
    "Cela pourrait être un des documents adoptés à Charlevoix.
Dans ce contexte, les dirigeants vont s'engager à renforcer leur
coopération pour prévenir, déjouer et répondre aux ingérences
inacceptables d'acteurs étrangers destinées à affaiblir les
processus démocratiques et l'intérêt national des Etats du G7",
a-t-il précisé.
    "L'intention est d'établir un mécanisme de réponse rapide du
G7 pour renforcer notre coordination dans ce domaine", a-t-il
poursuivi.
    En mars, les Etats-Unis ont imposé des sanctions contre des
ressortissants et des entités russes pour leur ingérence dans la
campagne présidentielle américaine en 2016.
    Des recherches ont montré que des comptes Twitter russes
avaient diffusé des messages de soutien au Parti travailliste
britannique pour tenter d'influencer l'issue des élections
législatives anticipées en Grande-Bretagne l'an passé.
    Cette position devrait se traduire par un engagement des
Etats membres du G7 à maintenir les sanctions prises contre la
Russie.
    "Nous nous attendons à ce que la question des sanctions
contre la Russie figure à l'agenda de ce sommet. Nous pensons
que l'application de l'accord de Minsk ne justifie aucun
changement dans la position du G7, de fait la position la plus
probable sera une reconfirmation", a dit un responsable
euuropéen.
        

 (Jan Strupczewski; Pierre Sérisier pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer