Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le G20 ne sera pas aussi explicite que le G7

Reuters15/02/2013 à 17:48

MOSCOU (Reuters) - Le projet de communiqué de la réunion du G20 à Moscou ne reprend pas les termes du dernier communiqué du G7 soulignant que les politiques budgétaires et monétaires ne doivent servir que des objectifs nationaux, a déclaré vendredi un délégué du Groupe.

Le texte devrait se contenter de répéter le discours antérieur du G20 sur la nécessité d'éviter une volatilité excessive des marchés de change et de ne pas s'engager dans des dévaluations compétitives, a dit ce délégué.

Les ministres des Finances et banquiers centraux du G20 réunis vendredi et samedi dans la capitale russe ont l'intention de réaffirmer leur engagement à élaborer des politiques budgétaires à moyen terme crédibles mais ils devraient aussi admettre la nécessité pour certains pays de prendre en compte les contraintes économiques à court terme, a-t-il expliqué.

"Tout le monde y a souscrit", a-t-il dit.

Les principaux passages du projet de communiqué, rédigés au terme de plusieurs heures de discussions vendredi, ne mentionnent pas directement des objectifs budgétaires, une omission à relier aux pressions exercées en ce sens par les Etats-Unis.

Ils ne reprennent pas non plus les termes employés mardi dans le communiqué du G7 sur l'engagement des Etats membres à ne pas établir de "cibles" en matière de taux de change.

Le communiqué publié par le Groupe des Sept (Etats-Unis, Japon, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Italie et Canada), censé affirmer une position commune, a en fait ajouté aux troubles sur les marchés des changes, certains responsables se démarquant, sous couvert de l'anonymat, des positions qu'il exposait.

VIVES DISCUSSIONS SUR LES DÉFICITS

Le Japon, critiqué ces derniers mois pour sa politique budgétaire et monétaire ultra-accommodante, qui a eu pour effet une baisse de près de 20% du yen depuis novembre, a pour sa part jugé que le communiqué du G7 validait ses choix.

Tokyo n'a pas été stigmatisé lors des discussions de Moscou, a assuré le délégué du G20 vendredi. "Personne n'a montré le Japon du doigt. Sincèrement, c'est un peu surprenant", a-t-il dit.

Concernant les déficits publics, certains participants ont estimé que le rythme de la consolidation budgétaire avait été trop élevé jusqu'à présent, alors que l'Allemagne, la Commission européenne et la Banque centrale européenne (BCE) critiquaient la lenteur des progrès, source d'incertitude à leurs yeux.

"Certains craignent au sein du G20, et pas seulement les Américains, que se fixer un objectif (...) qui impliquerait une consolidation (budgétaire) très importante sur une très longue période revienne à dire au monde entier qu'on va imposer un frein budgétaire", a expliqué le délégué.

"C'est n'est pas le bon message à adresser au moment où l'on s'inquiète pour la croissance à court terme."

"Les Allemands sont de l'avis opposé, à savoir que plus on est crédible, plus on est ambitieux pour le moyen terme et plus les gens se sentent à l'aise, donc plus ils dépensent."

Les discussions ont été particulièrement vives sur l'éventuelle mention du mot "objectif" dans le passage du projet de communiqué touchant aux politiques budgétaires, mais les Américains l'ont emporté en obtenant que ce terme ne figure pas dans le texte.

Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Mes listes

valeur

dernier

var.

5378.25 -0.37%
1.169 -0.34%
116.63 -0.05%
1.955 +0.02%
100.85 -0.79%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.