Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le G20 envisage un ratio dette/PIB sous 90%, montre un document

Reuters14/04/2013 à 17:29

LES PAYS DU G20 VEULENT RAMENER LEUR DETTE EN-DESSOUS DE 90% DU PIB

par Jan Strupczewski

DUBLIN (Reuters) - Les responsables financiers des pays du G20 étudieront la semaine prochaine à Washington une proposition visant à ramener à terme leur dette bien en-dessous de 90% du produit intérieur brut (PIB), montre un document préparé en vue de la réunion.

La proposition, préparée par les coprésidents d'un groupe de travail du G20 sur la croissance, fait suite à un accord des dirigeants du G20 conclu en juin 2012 visant à fixer des objectifs ambitieux de réduction de la dette publique d'ici 2016, date à laquelle, selon un accord signé à Toronto en 2010, il a été convenu qu'elle devait s'arrêter de croître.

"Les coprésidents ont proposé que: 'à long terme, les membres du G20 orientent leur politique budgétaire de façon à réussir à ramener le niveau de la dette bien en-dessous de 90% du PIB'", selon le document préparé pour les délégués de l'Union européenne (UE) qui seront présents à la réunion de Washington.

"Nous considérons la proposition des coprésidents sur les objectifs budgétaires comme étant une bonne base de discussion", souligne le document, qui a été ratifié par les ministres des Finances de l'UE samedi et auquel Reuters a eu accès.

L'Union européenne a toutefois des objectifs plus ambitieux en matière de dette, à 60% du PIB, et compte souligner que ce serait bien aussi pour le G20 de fixer un plafond plus bas.

Les objectifs du G20 seront faciles à atteindre pour l'Union européenne dont le ratio de dette est actuellement à 90%, et même pour les Etats-Unis dont le ratio est à environ 105%. Mais il pourrait s'avérer impossible à tenir pour des pays tels que le Japon, dont l'endettement est supérieur à 200% du PIB.

Le G20 devrait également discuter, lors de la réunion de jeudi et vendredi, des politiques ultra-accommodantes de la Banque du Japon et des autres banques centrales, et de leur impact potentiel sur les économies des pays émergents, a déclaré vendredi le ministre japonais des Finances Mitsuhiro Furusawa.

L'Union européenne compte lancer un avertissement au G20 la semaine prochaine sur les risques qui sont attachés à une telle politique japonaise de soutien massif à la croissance du pays.

"Nous saluons les efforts du Japon pour relancer la croissance intérieure. Toutefois, des inquiétudes à plus long terme demeurent, dans la mesure où les politiques économiques actuelles peuvent accroître la dépendance du Japon vis-à-vis des mesures de stimulation monétaire et budgétaire, alors que des réformes structurelles radicales sont nécessaires pour faire face aux défis sous-jacents", est-il précisé dans le document.

L'UE va aussi appeler la Chine à accélérer le processus de libéralisation de son secteur financier, à renforcer son système de protection sociale et à avancer rapidement en direction d'un système de taux de changes déterminé par le marché.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Pascal Liétout


Mes listes

valeur

dernier

var.

5412.83 +0.39%
105 -0.14%
16.465 +0.34%
65.2 +0.56%
20.78 +1.02%
18.38 -2.80%
14.075 +0.25%
44.005 +0.76%
7.065 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.