Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le FSI va investir 115 millions d'euros dans l'armateur CMA-CGM

Reuters16/10/2012 à 22:30

PARIS (Reuters) - Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) a annoncé mardi son intention d'investir 150 millions de dollars (115 millions d'euros) dans l'armateur marseillais CMA-CGM qui s'efforce de redresser ses comptes après une perte en 2011 sur fond de ralentissement de l'économie mondiale et de hausse des prix du pétrole.

Confronté à de grandes difficultés au début de la crise financière, CMA-CGM s'était déjà retrouvé en 2009 dans une situation lourdement déficitaire avant de parvenir l'année suivante à redresser la barre grâce à une embellie de la conjoncture dans le transport maritime mondial.

A cette époque, la famille Saadé, propriétaire de CMA-CGM, avait entamé des premières discussions avec le FSI en vue d'une entrée de ce dernier au capital de l'armateur marseillais. Mais les deux parties n'étaient pas parvenues à trouver un terrain d'entente, notamment sur des questions de gouvernance.

"Ce qu'on note ces derniers trimestres, c'est un redressement de l'activité et des performances économiques de l'entreprise, donc à la fois une remontée des taux de fret et des taux de remplissage", souligne Thomas Devedjian, membre du comité exécutif du FSI, à propos de la situation de CMA-CGM.

"Aujourd'hui, l'entreprise est rentable et profitable. Son exploitation est nettement positive. L'entreprise s'en sort très bien opérationnellement", a assuré le dirigeant du FSI lors d'un entretien téléphonique avec Reuters.

Le fonds, détenu à 51% par la Caisse des dépôts et à 49% par l'Etat français, espère notamment, à travers cet investissement, contribuer à maintenir l'activité dans le port de Marseille.

Selon les termes de l'accord, le FSI aura à terme la possibilité d'entrer au capital de CMA-CGM à hauteur de 6%, via les obligations remboursables en actions qu'il aura souscrites auprès de l'armateur.

"Le jour où elles seront remboursées, ces obligations nous donneront droit à 6% du capital. Leur échéance est au plus tard 2020", explique Thomas Devedjian.

"Notre objectif, en accord avec l'entreprise, est de les accompagner vers une introduction en Bourse", poursuit-il.

Le FSI, détenu à 51% par la Caisse des dépôts (CDC) et à 49% par l'Etat français, explique qu'il disposera désormais d'un administrateur et d'un censeur au sein du conseil d'administration de CMA-CGM.

"Nous aurons un certain nombre de droits de co-décision sur les grandes décisions de l'entreprise", explique Thomas Devedjian.

"C'est tout de suite que nous avons droit à un siège au conseil d'administration, avec un poste de censeur", ajoute le dirigeant du FSI.

CMA-CGM a également fait aussi que le groupe turc Yildirim, déjà détenteur de 20% de son capital, s'était engagé à investir 100 millions de dollars supplémentaires (environ 76,65 millions d'euros) via des ORA, une opération lui permettant de porter, à terme, sa participation à 24%.

Matthieu Protard, édité par Pascale Denis

Mes listes

valeur

dernier

var.

5501.88 -0.48%
5.491 -0.09%
0.287 -5.12%
0.5 0.00%
13.15 +0.38%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.