Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le FSI attend des résultats 2011 "significativement positifs"

Reuters07/02/2012 à 13:41

par Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) attend des résultats 2011 "significativement" positifs, a déclaré mardi son directeur général lors d'une rencontre avec la presse.

A environ un mois de la présentation officielle des comptes 2011, Jean-Yves Gilet a fait le point sur les grands dossiers d'actualité de ce fonds souverain voulu par le président Nicolas Sarkozy pour investir dans l'industrie et les technologies d'avenir.

Le FSI est actuellement en négociations exclusives avec Areva pour reprendre sa participation de 26% dans le groupe minier Eramet.

Jean-Yves Gilet a expliqué que son institution voulait parvenir à un pacte d'actionnaires avec la famille Duval qui détient environ 37% d'Eramet. La cession des parts d'Areva aura pour conséquence d'annuler les droits de vote doubles attachés à ses actions et le FSI souhaite obtenir des garanties sur la gouvernance d'Eramet.

Le directeur du FSI a dit vouloir parvenir "très vite, d'ici quelques semaines" à un accord.

Le prix de la transaction n'a pas encore été rendu public. Mais à l'époque de son annonce, Eramet, spécialiste français du manganèse et du nickel, affichait une capitalisation boursière avoisinant 2,5 milliards d'euros, ce qui valorisait les 26% d'Areva à environ 650 millions. L'action Eramet a cependant bondi de 35% depuis le début de l'année.

MÉDIATION SÉCHÉ-SAUR

Jean-Yves Gilet a également fait un point sur le dossier de la Saur, troisième acteur français du traitement de l'eau dont Séché Environnement souhaite prendre le contrôle.

Ce projet s'est cependant heurté à la fois au FSI, à la direction de la Saur et à ses syndicats, ainsi qu'à certaines banques créditrices de la Saur.

Depuis, un médiateur a été nommé afin de réconcilier les différentes parties sur un rapprochement des deux groupes.

"On espère avoir la compréhension d'une solution à la fin du premier trimestre", a commenté Jean-Yves Gilet.

Le capital de la Saur est actuellement détenu par un consortium d'actionnaires composé du FSI (38%), de Séché (33%), d'Axa Private Equity (17%) et de Cube (12%), un fonds d'infrastructures géré par la banque française Natixis.

Un changement de contrôle pourrait déclencher la renégociation d'une dette de plusieurs milliards d'euros qui obère les perspectives du groupe.

FONDS DE FILIÈRES INDUSTRIELLES

Jean-Yves Gilet a confirmé que le FSI était intéressé par le projet du constructeur aéronautique Geci International, qui souhaite lancer le Skylander, un bi-turbopropulseur économique capable de desservir des régions difficiles d'accès.

"Nous étudions activement le dossier", a-t-il dit, refusant cependant d'en dire plus sur la probabilité d'un investissement du FSI dans ce nouvel avion.

Le directeur général du FSI a également indiqué vouloir aboutir d'ici quelques semaines à la création de nouveaux fonds d'investissement pour structurer les filières industrielles françaises comme pour le nucléaire ou la santé.

Ces fonds, dont le montant devrait se situer entre 80 et 200 millions d'euros, ont la même vocation que le Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA) lancé en 2009 en pleine crise pour soutenir le secteur.

Le président Nicolas Sarkozy avait annoncé en novembre leur création et appelé le FSI à s'investir davantage dans les régions.

"Nous avons décentralisé le FSI", a commenté mardi Jean-Yves Gilet, rappelant que son institution avait lancé FSI Région et lancé une campagne de communication dans la presse régionale.

Edité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.