1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le fonds souverain saoudien recrute l'ex-PDG de Dow Chemical
Reuters02/09/2018 à 16:15

    DUBAI, 2 septembre (Reuters) - Le fonds souverain saoudien
PIF (Public Investment Fund) a annoncé dimanche la nomination au
poste de conseiller spécial d'Andrew Liveris, ancien
président-directeur général du groupe américain Dow Chemical.
    Liveris sera consulté sur des questions d'importance
stratégique, aidera le fonds à accroître la valeur de son
portefeuille et veillera à ce que ses investissements
contribuent au plan de développement Vision 2030 lancé par le
gouvernement saoudien, explique le fonds dans un communiqué. 
    Sa nomination, la plus importante d'un ex-dirigeant
d'entreprise manufacturière étrangère au sein du fonds souverain
saoudien, intervient alors que celui-ci est en train de négocier
la vente de sa participation majoritaire dans le groupe
pétrochimique Saudi Basic Industries (SABIC)  2010.SE  à la
compagnie pétrolière nationale Aramco.  
    Liveris a rejoint le 1er juillet le conseil d'administration
d'Aramco, dont le projet d'introduction en Bourse semble avoir
été mis en veilleuse.  
    Dans le communiqué, le PIF rappelle que Liveris a beaucoup
travaillé avec l'Arabie saoudite depuis deux décennies et que
Dow Chemical, sous sa direction, avait notamment coopéré avec
Aramco pour développer le complexe pétrochimique Sadara
Chemical.
    Dow Chemical a ensuite fusionné avec DuPont pour créer le
géant chimique américain DowDuPont  DWDP.N . 
    Le PIF, présidé par le prince héritier Mohamed ben Salman,
gère actuellement pour plus de 250 milliards de dollars (215
milliards d'euros) d'actifs et entend porter la valeur de son
portefeuille à 400 milliards d'ici 2020.
    Plus de la moitié de ses actifs sont saoudiens mais il a
aussi d'importants engagements à l'étranger, y compris un accord
d'investissement de 45 milliards de dollars dans le fonds
technologique Vision Fund du japonais Softbank  9984.T  et 20
autres milliards promis à un fonds d'investissement dans les
infrastructures créé avec le gestionnaire d'actifs Blackstone
 BX.N .

 (Saeed Azhar, Véronique Tison pour le service français)
 

Valeurs associées

Tradegate -0.42%
NYSE -0.94%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer