Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le fonds activiste TCI s'attaque au mariage Safran-Zodiac

Reuters 14/02/2017 à 21:27

LE FONDS ACTIVISTE TCI S'ATTAQUE AU MARIAGE SAFRAN-ZODIAC

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Le fonds activiste TCI (The Children Investment Fund) a critiqué mardi le projet de fusion entre Safran et Zodiac Aerospace et a réclamé un vote des actionnaires de Safran sur ce projet avant le lancement de toute OPA.

Dans un courrier adressé à Ross McInnes, président du conseil d'administration de Safran, TCI estime que Safran "surpaye significativement" Zodiac Aerospace en proposant 29,47 euros par action Zodiac.

Le fonds considère la juste valeur de Zodiac à environ 20 euros par action.

Dans un autre courrier adressé à l'AMF, TCI a aussi demandé à l'Autorité des marchés financiers d'intervenir dans le dossier pour défendre les intérêts des actionnaires minoritaires.

TCI souligne que le lancement de l'offre de Safran sur Zodiac Aerospace avant la consultation des actionnaires serait "une violation" de la réglementation française.

"Il nous semble que le dépôt d'une offre publique d'acquisition avant un vote des actionnaires de Safran sur le projet de fusion constituerait une violation des droits des actionnaires de Safran et une violation des principes d'égalité de traitement et d'égal accès à l'information des actionnaires de Zodiac Aerospace", écrit TCI qui dit être actionnaire des deux groupes français, dans ces courriers disponibles sur son site internet.

"Nous craignons que le conseil d'administration de Safran ne décide de lancer l'offre publique avant toute consultation des actionnaires de Safran", poursuit le fonds activiste.

Safran s'est refusé à tout commentaire mardi soir tandis que l'AMF n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat.

Le mois dernier, Safran a annoncé un accord pour racheter Zodiac Aerospace dans le cadre d'une transaction évaluée globalement à 9,7 milliards d'euros, marquant ainsi une nouvelle étape de la consolidation du secteur trois mois après une méga-fusion aux Etats-Unis.

Dans le cadre de la transaction, qui doit donner naissance au troisième équipementier aéronautique mondial, le motoriste a prévu de lancer une OPA amicale à 29,47 euros par action Zodiac, une offre à laquelle les actionnaires familiaux ne participeront pas.

La structure de cette offre, inédite et complexe, est, selon des experts et des sources impliquées dans les négociations, destinée à préserver les avantages fiscaux des actionnaires familiaux de Zodiac. A défaut d'une telle structuration, aucune opération n'aurait pu être envisagée.

Dans son courrier à l'AMF, TCI rappelle d'ailleurs que les actionnaires familiaux de Zodiac bénéficient des avantages fiscaux du dispositif dit "pacte Dutreil".

"La structure inhabituelle de l'opération projetée résulte du traitement préférentiel réservé aux actionnaires familiaux de Zodiac Aerospace", écrit encore TCI. "Afin de leur permettre de préserver le traitement fiscal dont ils bénéficient en vertu du pacte Dutreil, les actionnaires familiaux s'engageront à ne pas apporter leurs titres à l'OPA afin de les échanger dans le cadre de la fusion."

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Zodiac Aerospace pour réagir aux courriers de TCI.

(Avec Ingrid Melander, édité par Bertrand Boucey)

Valeurs associées

+0.42%
0.00%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.