Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le FMI revoit en hausse ses prévisions pour la zone euro

Reuters14/04/2015 à 15:09

* Les pays avancés compensent le ralentissement des émergents * La baisse du brut profite à la croissance mondiale * Le FMI s'inquiète pour la croissance future par Yann Le Guernigou PARIS, 13 avril (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a relevé ses prévisions de croissance en zone euro pour 2015 et 2016 pour tenir compte de l'impact de la baisse du pétrole et de l'euro et revu à la baisse ses anticipations pour le PIB américain, qui reste néanmoins selon lui dans une dynamique "robuste". Dans ses dernières perspectives de l'économie mondiale publiées mardi, le FMI voit toujours un rythme de croissance globale quasi stable cette année par rapport à 2014, grâce à un rebond dans les pays avancés, qui permet de compenser un ralentissement dans les grandes économies émergentes. Il table sur 3,5% de croissance mondiale en 2015, un niveau inchangé par rapport à ses attentes de début d'année ID:nL6N0UY3D6 , après 3,4% en 2014, puis sur une légère accélération en 2016, à 3,8% contre 3,7% prévu précédemment. "Ce n'est pas mauvais mais ce n'est pas fantastique", a déclaré Olivier Blanchard, chef économiste du FMI, alors que la directrice générale du Fonds, Christine Lagarde, s'inquiétait récemment des risques d'une "croissance médiocre" persistante pour l'économie mondiale. ID:nL5N0X63N9 La croissance des pays avancées atteindrait 2,4% cette année comme l'an prochain, des prévisions là aussi inchangées, contre 1,8% en 2014, alors que celles des émergents ralentirait à 4,3%, contre 4,6% un an plus tôt, avant de repartir à 4,7% en 2016. Les principales révisions parmi les pays du G7 portent sur la zone euro, dont la croissance, dopée par le pétrole bon marché et l'euro faible, accélérerait de 0,9% en 2014 à 1,5% en 2015 (+0,3 point par rapport aux prévisions de janvier) puis à 1,6% l'an prochain (+0,2 point). Les révisions à la hausse sont du même ordre de grandeur pour l'Allemagne (1,6% en 2015 et 1,7% en 2016) et la France (1,2% en 2015 et 1,5% en 2016). Le Fonds est aussi plus optimiste pour le Japon, relevant ses anticipations de 0,4 point, à 1,0% pour 2015 et 1,2% pour 2016. Mais il revient au niveau de ses prévisions de l'automne dernier pour la croissance américaine, qui a connu un début 2015 plus difficile que prévu du fait d'une météo défavorable : elle atteindrait 3,1% cette année, comme en 2016. L'INDE PLUS DYNAMIQUE QUE LA CHINE Olivier Blanchard estime que les Etats-Unis disposent des outils nécessaires si le renchérissement du dollar -- de 25% contre l'euro et d'environ 10% contre le yen depuis début 2014 -- devait avoir un impact sur leur économie, outils parmi lesquels figure la possibilité de retarder la hausse des taux programmée par la Réserve fédérale. S'agissant des économies émergentes, le FMI ne change rien pour la Chine (PIB à +6,8% en 2015 et +6,3% 2016), qui se ferait doubler par l'Inde (7,5% en 2015 comme en 2016) en rythme de croissance. L'activité de plusieurs régions souffrira de la chute de la rente pétrolière mais le Fonds juge que la baisse des cours du brut est positive pour l'économie mondiale: à son niveau actuel et dans l'hypothèse d'un rebond modéré jusqu'en 2020, l'impact sur la croissance globale de cette hausse, si elle devait être intégralement répercutée sur les prix, pourrait atteindre jusqu'à 1%, estime-t-il. Mais il serait deux fois moindre si les pays qui subventionnent les produits pétroliers en profitent pour réduire leurs aides aux consommateurs. Se faisant l'écho d'une étude publiée la semaine passée par le Fonds, Olivier Blanchard s'est inquiété des risques de baisse de la croissance potentielle de l'économie mondiale sous les effets combinés du vieillissement de la population, de la faiblesse de l'investissement et d'une productivité qui progresse peu. S'y ajoute l'héritage de la crise financière et de celle de la zone euro, avec des système bancaires encore fragiles et des niveaux d'endettement publics et privés élevés, qui continuent de peser sur la croissance de certains pays. Pour y remédier, le FMI prône le maintien de politiques monétaires très accommodantes là ou c'est nécessaire et invite une nouvelle fois les gouvernements à mettre en oeuvre "d'urgence" des politiques favorables à la croissance sous la forme de réformes structurelles et d'investissements dans les infrastructures. "Le menu adéquat diffère selon les pays", déclare Olivier Blanchard. "Au vu du coût politique à court terme de bon nombre de ces réformes, le défi sera de les choisir avec prudence". * Tableau des prévisions actualisées du FMI ID:nW1N0S102B * L'OMC réduit ses prévisions pour le commerce mondial: ID:nL5N0XB2J9 (édité par Marc Angrand)


Mes listes

valeur

dernier

var.

5412.83 +0.39%
2.063 +1.68%
0.92 -4.91%
22162.24 0.00%
65.28 -0.49%
45.595 +0.73%
0.035 +40.00%
18.53 0.00%
19.305 -0.59%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.