Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le FMI abaisse à 3,4% sa prévision de croissance mondiale 2014

Reuters24/07/2014 à 19:08

LE FMI REVOIT EN BAISSE SA PRÉVISION DE CROISSANCE MONDIALE 2014, À 3,4%

MEXICO (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a revu en baisse jeudi sa prévision de croissance de l'économie mondiale en 2014 pour tenir compte du début d'année difficile, notamment aux Etats-Unis, et de perspectives moins favorables pour plusieurs pays émergents, Russie, Brésil et Afrique du Sud en particulier.

Il table désormais sur une croissance mondiale de 3,4% cette année, soit 0,3 point de moins que dans ses perspectives de printemps publiées en avril. Il maintient en revanche sa prévision de 4,0% pour 2015.

Pour les seules économies avancées, sa prévision est ramenée à 1,8% pour 2014, contre 2,2% auparavant, mais légèrement revue en hausse pour 2015 (2,4%, +0,1 point).

S'agissant des pays émergents, le FMI anticipe désormais des croissances de 4,6% (-0,2 point) cette année et de 5,2% (-0,1 point) l'an prochain.

Pour Olivier Blanchard, chef économiste du Fonds, le tableau d'ensemble de l'économie mondiale n'a pas fondamentalement changé, à savoir celui d'une reprise qui reste globalement faible et a besoin de politiques de soutien fortes du côté de la demande comme de l'offre.

La nouvelle prévision reflète "dans une large mesure une situation passée, à savoir la forte contraction de l'économie américaine au premier trimestre" du fait de la rigueur de l'hiver en Amérique du Nord, a-t-il dit lors d'une présentation à Mexico.

Le FMI anticipe un rebond de la croissance mondiale à partir du deuxième trimestre "car certains facteurs à l'origine de la faiblesse du premier trimestre, tels que la correction des stocks aux États-Unis, ne devraient avoir que des effets passagers, tandis que d'autres devraient s'atténuer grâce aux mesures prises par les pouvoirs publics, y compris en Chine."

DU MIEUX POUR L'ALLEMAGNE ET L'ESPAGNE

Avant de revoir ses prévisions globales, le FMI avait déjà abaissé ses anticipations 2014 pour les Etats-Unis à 1,7% (-1,1 point) et d'autres pays comme la France (-0,3 point à 0,7%), mais relevé celle pour l'Allemagne (+0,2 point à 1,9%).

Il maintient celle de la zone euro à 1,1% cette année, en tenant compte des révisions intervenues sur ses deux principales économies mais aussi sur l'Italie (0,3%, soit -0,3 point) et l'Espagne (1,2%, soit +0,3 point).

Il relève d'autre part de 0,4 point sa prévision de croissance pour la Grande-Bretagne à 3,2%.

S'agissant des pays émergents, le FMI escompte une croissance de 7,4% cette année en Chine grâce aux mesures de soutien prises par le gouvernement, mais un ralentissement à 7,1% en 2015, "l'économie se calant progressivement sur une trajectoire plus tenable".

Il revoit plus franchement en baisse ses perspectives pour le Brésil (-0,6 point à 1,3% en 2014 et 2,0% en 2015), l'Afrique du Sud (-0,6 point à 1,7% en 2014) et la Russie (-1,1 point à 0,2% en 2014 et -1,3 point à 1,0% en 2015).

Pour la Russie, cette révision traduit une détérioration de la confiance des investisseurs sur fond de tensions géopolitiques avec la situation en Ukraine, qui se manifeste sous forme d'importantes sorties de capitaux et d'un quasi-gel des investissements.

Si l'on ajoute les violences qui ébranlent plusieurs pays du Proche-Orient, le FMI note que les aléas géopolitiques, qui sont autant de risques baissiers pour la croissance mondiale, se sont accentués depuis le début du printemps.

Côté marchés financiers, le principal risque est toujours celui d'une remontée des taux d'intérêt à long terme "surtout si les taux américains augmentent plus nettement et plus rapidement que prévu au fur et à mesure de la normalisation de la politique monétaire" de la Réserve fédérale.

(Yann Le Guernigou, édité par Marc Joanny)

Mes listes

valeur

dernier

var.

5614.51 +0.00%
20.8 0.00%
1.174 -0.27%
9.38 0.00%
0.3 0.00%
130.65 0.00%
23002.37 +0.31%
0 -100.00%
0.571 0.00%
1.8 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.