Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le dollar renouera avec la hausse avec le redémarrage américain

Reuters 03/06/2015 à 16:24

(Reuters) - Le mouvement haussier sur le dollar va repartir de l'avant le mois prochain mais sa vigueur dépendra de celle de la reprise de l'économie américaine et du calendrier de la hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine (Fed), montre une enquête de Reuters auprès de stratégistes sur les changes publiée mercredi.

La hausse de plus de 20% de l'indice du dollar vis-à-vis des principales devises pondéré par les échanges extérieurs des Etats-Unis avec leurs pays respectifs depuis l'été dernier a été freinée par le passage à vide de l'économie américaine cette année, qui a entraîné un report des anticipations de durcissement de la politique monétaire américaine.

Pour 41 des 55 stratégistes changes interrogés cette semaine, le dollar ne marque toutefois qu'une pause dans son mouvement de hausse qui devrait reprendre rapidement.

Pour beaucoup d'entre eux, la devise américaine renouera avec sa tendance haussière dès le mois prochain. Ils anticipent en effet que la présidente de la Fed, Janet Yellen, confirmera la perspective d'une hausse des taux directeurs au troisième trimestre lors de la prochaine réunion du comité de politique monétaire de l'institution.

Ils s'attendent en moyenne à ce que l'euro recule à 1,05 dollar à un horizon de six mois et à 1,04 dollar à un an.

Le nombre de prévisionnistes qui anticipent un euro à la parité voire en dessous contre le dollar a diminué à 15 contre 19 il y a un mois et 22 il y deux mois.

Les stratégistes interrogés sont aussi plus confiants sur la capacité de la livre sterling à résister à une reprise de la hausse du dollar. Ils s'attendent à un affaiblissement moins marqué du sterling à 1,50 dollar dans six moins et 1,51 dollar dans un an contre 1,53 actuellement.

La Fed a dit qu'une hausse des taux, attendue par la plupart des économistes en septembre, était conditionnée à l'amélioration des indicateurs économiques américains. Le rapport sur l'emploi pour le mois de mai pourrait servir de catalyseur si les 225.000 créations nettes d'emplois attendues par les économistes sont dépassées.

La vigueur du dollar est toutefois l'un des motifs des déceptions enregistrées sur la croissance économique américaine depuis le début de l'année.

Hormis la Banque centrale européenne (BCE) dont le programme d'achats massifs d'actifs vient de commencer et doit durer jusqu'à la fin septembre 2016, les autres grandes banques centrales sont moins enclines à de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire.

"Les autres banques centrales comptent beaucoup sur la Réserve fédérale. Et si la Fed ne relevait pas ses taux en septembre, alors des baisses de taux seraient à nouveau à l'ordre du jour ailleurs", prévient toutefois Nick Parsons, co-responsable de la stratégie sur les changes de NAB.

"La pause marquée par les banques centrales en dehors des Etats-Unis pourrait prendre fin et pourrait même prendre fin si la Fed ne faisait rien en septembre. Le point important est que le différentiel de taux serait maintenu et cela soutiendra le dollar."

Pour 33 des 44 stratégistes interrogés qui ont répondu à une question sur le sujet, la relation inverse encore le cours du pétrole et le dollar va perdurer. En conséquence, le potentiel de hausse des cours du pétrole devrait rester limité.

(Siddharth Iyer et Ashrith Doddi, Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.