Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le dollar, monnaie reine de 2014

Reuters31/12/2014 à 10:39

LE DOLLAR, MONNAIE REINE DE 2014

par Masayuki Kitano

SINGAPOUR (Reuters) - Le dollar est bien parti pour terminer l'année 2014 sur un gain de 12% face à un panier de monnaies de référence et les attentes d'un relèvement des taux aux Etats-Unis l'an prochain risquent fort d'entretenir son mouvement ascendant.

Ce sera la meilleure performance du billet vert depuis 2005, lorsqu'il était monté de près de 13%.

L'indice du dollar a atteint cette année un pic de huit ans, profitant d'une politique monétaire américaine qui semble plutôt s'orienter vers une remontée des taux alors qu'à l'inverse l'heure est à l'assouplissement en Europe et au Japon. Cette divergence devrait rester à l'ordre du jour l'an prochain.

Les derniers indicateurs économiques ne font que renforcer l'opinion que l'économie américaine s'accommodera bien d'une hausse des taux qui pourrait intervenir à la mi-2015, de l'avis des marchés.

L'indice du dollar, qui mesure la valeur du billet vert face à un panier de six devises, était stable à 89,992 mercredi matin. Il avait atteint mardi un pic de 90,325, au plus haut depuis 2006.

Preuve de sa solidité, le dollar est bien parti pour terminer sur un gain annuel face à chacune des monnaies de son indice, à savoir l'euro, le yen, le sterling, le dollar canadien, la couronne suédoise et le franc suisse.

Le billet vert est également en hausse cette année face au dollar australien, au dollar néo-zélandais et à la couronne norvégienne.

Face au yen, le dollar était en petite hausse à 119,62 mercredi. Il avait touché la veille un plus bas d'une semaine de 118,86, alors qu'au début du mois il culminait à un sommet de sept ans de 121,86.

Le risque politique grec a profité au yen, considéré comme devise refuge, cette semaine, tandis que le dollar a subi lui des prises de bénéfice de fin d'année. Pour autant, la monnaie américaine s'est appréciée de plus de 13% contre le yen cette année et ses gains se sont accrus lorsque la Banque du Japon (BoJ), contre toute attente, a assoupli sa politique monétaire en octobre pour lutter contre la déflation.

L'orientation générale du dollar contre le yen sera sans doute haussière en 2015, estime Teppei Ino, analyste de Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ. "Si vous demandez si le dollar ira plutôt vers 100 yens ou plutôt vers 130 yens, je dirais la seconde hypothèse", déclare-t-il.

LE YUAN EN PERTE AUSSI

Mais l'année ne sera pas de tout repos pour autant pour le billet vert. En particulier, le yen pourrait reprendre de la vigueur si les craintes entourant la Grèce s'intensifiaient, explique Teppei Ino.

La Grèce se prépare à des élections législatives anticipées le mois prochain après le refus lundi des députés d'élire Stavros Dimas, soutenu par le Premier ministre Antonis Samaras, à la présidence de la République.

Le dollar avait atteint mardi un plus haut de 29 mois de 1,2123 par euro. L'euro/dollar, stable mercredi matin, est en baisse de 11,5% depuis le début de l'année, ce qui serait sa perte la plus élevée depuis 2005.

Enfin, le yuan subirait cette année face au dollar sa première perte annuelle importante depuis sa réévaluation de 2005. Elle serait de 2,4%, après un gain de 2,8% en 2013. La monnaie chinoise avait déjà subi une perte, mais modeste, en 2009.

La Chine assouplira l'encadrement du yuan le 1er janvier, remplaçant les plafonds quotidiens sur les positions de change des banques par des limites hebdomadaires et certaines banques ne seront ainsi plus obligées de maintenir des positions longues minimales sur le dollar.

Le yuan a fortement baissé dans le courant de l'année, une dépréciation voulue par la Banque populaire de Chine (PBoC), pense-t-on, pour contrecarrer les spéculateurs.

Il a regagné du terrain par la suite pour retomber lorsque la PBoC a contre toute attente baissé les taux en novembre. Elle devrait récidiver dans les mois qui viennent, maintenant une pression baissière sur la monnaie nationale.

(Avec Michelle Chen, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.