Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le distributeur Jumbo se renforce encore face à Ahold

Reuters24/11/2011 à 17:13

AMSTERDAM/LONDRES (Reuters) - Le distributeur néerlandais Jumbo a annoncé jeudi le rachat de son concurrent C1000 pour 900 millions d'euros, renforçant ainsi considérablement sa position de numéro deux du secteur aux Pays-Bas, derrière Albert Heijn, propriété d'Ahold.

Avec C1000, acquis auprès du fonds d'investissement CVC , Jumbo devrait créer un ensemble détenant 23% du marché néerlandais contre 33% pour Albert Heijn, établissant un rapport de forces susceptible de déclencher une guerre des prix.

Vers 14h20 GMT, le titre Ahold perdait 1,03% à 9,105 euros alors que l'indice regroupant les valeurs européennes de la distribution cédait 0,43%.

"L'émergence d'un numéro deux puissant est le scénario le moins favorable pour Ahold puisque Jumbo est son concurrent le plus coriace", souligne Rabobank dans une note.

"Les chevauchements entre Albert Heijn et C1000 sont importants. Au fil du temps, la position en matière de prix d'Albert Heijn pourrait s'en trouver affectée."

Jumbo, groupe familial non coté en Bourse, avait déjà renforcé ses positions il y a deux ans avec l'acquisition d'un autre rival, Super de Boer.

Avec l'achat de C1000, le groupe combiné disposera d'un total de 725 magasins générant un chiffre d'affaires de 7,5 milliards d'euros.

Lors d'une conférence de presse, Frits van Eerd, directeur général de Jumbo, a déclaré que le groupe n'avait pas pour objectif de dépasser Albert Heijn en termes de parts de marché, ajoutant qu'une introduction en Bourse de la société était exclue.

La clientèle cible d'Albert Heijn est plutôt aisée, ce qui ne l'a pas empêché d'accroître ses parts de marché aux Pays-Bas ces dernières années, même si l'offre à plus bas coûts proposée par Jumbo et C1000 a attiré davantage de consommateurs en raison du ralentissement économique et des mesures d'austérité.

En début de semaine, Ahold a annoncé une série de mesures pour accélérer sa croissance, de nouvelles suppressions de coûts et un coup de pouce au dividende, le distributeur néerlandais espérant ainsi convaincre les investisseurs de la solidité de son modèle.

Sara Webb et Mark Potter, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.94 +5.65%
65.61 +1.48%
CGG
2.104 -3.22%
173.7 +1.94%
25.1 +2.45%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.