Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le DG de la première banque russe évoque une récession

Reuters24/03/2014 à 19:12

LE PATRON DE SHERBANK ÉVOQUE UNE MENACE DE RÉCESSION EN RUSSIE

MOSCOU (Reuters) - Le directeur général de Sberbank, la première banque de Russie, a évoqué lundi une menace de récession pour le pays si les sorties de capitaux s'intensifiaient.

La croissance sera sans doute nulle si les sorties de capitaux atteignent 100 milliards de dollars (72,5 milliards d'euros), a dit German Gref lors d'un point de presse.

"La situation actuelle a un impact négatif sur l'économie mondiale, à la fois en Russie et en Europe", a-t-il dit.

Selon le patron de Sberbank, qui ne prévoit pas de modifier son plan d'activité pour intégrer le risque de récession, le montant des capitaux ayant quitté la Russie sur les deux premiers mois de l'année dépasse les 25 milliards d'euros.

Ce chiffre s'est encore accéléré en mars, à en croire le vice-ministre de l'Economie Andreï Klepatch, qui a avancé lundi une prévision de 47 à 51 milliards d'euros pour les trois premiers mois de l'année.

Le produit intérieur brut (PIB) de la Russie a augmenté de 0,3% en février en rythme annuel contre +0,7% en janvier, a par ailleurs annoncé Andreï Klepatch. Le vice-ministree a dit s'attendre à un PIB "autour de zéro" pour l'ensemble du premier trimestre.

Le gouvernement russe a admis pour la première fois la semaine dernière que son économie était en crise, contredisant des déclarations antérieures assurant qu'une croissance même ralentie pourrait absorber le choc de sanctions consécutives au référendum en Crimée.

De nombreux économistes prédisent une entrée de la Russie en récession et ils sont nombreux à avoir révisé à la baisse leurs prévisions de croissance à la suite de la pire confrontation entre la Russie et l'Occident depuis la chute du Mur de Berlin.

A Moscou, les marchés ont vu ces dernières semaines s'évaporer des milliards d'euros. Quant à la Banque de Russie, elle a dû puiser plus de 11 milliards d'euros dans ses réserves pour soutenir le rouble.

Parmi les 20 proches de Vladimir Poutine sanctionnés la semaine dernière par Washington figurent les patrons de deux banques russes: les frères Boris et Arkady Rotenberg, copropriétaires de SMP, ainsi que le président et principal actionnaire de la banque de Saint-Pétersbourg Bank Rossiya, Iouri Kovaltchouk.

SMP a annoncé cette semaine que près de 180 millions d'euros avaient été retirés par des déposants depuis l'annonce des sanctions tandis que Bank Rossiya a demandé pour sa part à ses clients

(Oksana Kobzeva, Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Mes listes

valeur

dernier

var.

263.962 -0.45%
4.36 0.00%
118.65 0.00%
23.81 -0.08%
36.005 -0.73%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.