1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le DG de GE s'en tient à son projet de racheter Alstom
Reuters17/07/2015 à 17:39

LE DG DE GE S'EN TIENT À SON PROJET DE RACHAT D'ALSTOM

(Reuters) - Le directeur général de General Electric, Jeff Immelt, a refusé vendredi d'envisager une alternative au projet de rachat de la branche énergie d'Alstom en dépit des réticences qu'il suscite de la part des autorités européennes de la concurrence.

Interrogé au cours de la conférence de presse de présentation des résultats du deuxième trimestre du conglomérat sur son éventuel "Plan B" au cas où il devrait renoncer à ce projet de 12,4 milliards d'euros, il a répondu : "Je ne vais juste pas vous suivre là-dessus".

"Nous aimons cette opération. Nous avons l'intention de vraiment boucler l'affaire", at-il poursuivi.

General Electric a proposé jeudi des concessions à la Commission européenne pour obtenir son feu vert, qui serait la plus importante acquisition jamais réalisée par le conglomérat.

La Commission a en principe jusqu'au 21 août pour décider ou non d'autoriser l'opération, mais elle pourrait prolonger son enquête jusqu'à la mi-septembre, le temps d'entendre les doléances de concurrents -- Siemens mais aussi l'italien Ansaldo ou des groupes japonais -- et de clients d'Alstom.

GE a relevé vendredi les perspectives 2015 de ses activités industrielles dont il a annoncé qu'elles avaient dégagé un bénéfice trimestriel en hausse de 5% grâce aux solides performances de la division électrique, qui ont compensé la faiblesse du segment pétrolier.

(Lewis Krauskopf, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Joanny)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5260.64 -0.18%
0.71 -2.74%
1.13165 +0.01%
6.38 -0.31%
25.4 -0.49%

Les Risques en Bourse

Fermer