1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le désarroi des banques centrales
Le Revenu26/10/2015 à 11:14

Sie?ge de la BCE a? Francfort (©ECB).

L’indépendance des banques centrales constitue un des principaux acquis de la science économique. Imposée par le législateur au cours des dernières décennies dans la plupart des grandes économies, elle a permis de rompre le lien séculaire qui reliait le pouvoir monétaire au pouvoir budgétaire et donc de soustraire la gestion de la monnaie de toute influence politique.

Devenues libres, ces vénérables institutions, sont restées responsables. Elles ont certes parfois commis des erreurs de jugement et pris des décisions inappropriées, mais elles ont globalement respecté leur mandat sans abuser de leur extraordinaire pouvoir : celui de créer de la monnaie.

Jusqu’au cataclysme de 2007-2008, leur principale fait d’arme était incontestablement d’avoir terrassé l’inflation qui dans les années 70 avait gravement perturbé le fonctionnement des économies occidentales.

Depuis le début de la crise, elles ont pris une nouvelle dimension. Elles sont très vite apparues comme le premier soutien d’une économie mondiale profondément ébranlée par la faillite retentissante de la banque Lehman Brothers en 2008. Et force est de reconnaître que leur action fut prompte et salutaire.

En ramenant leurs taux directeurs quasiment à zéro, et en inondant la planète de monnaie à travers leurs politiques dites

Lire la suite sur le revenu.com

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M4369955
    26 octobre13:25

    Les premières lignes de cet article sont scandaleuses. Non l'indépendance des banques centrale n'est pas un acquis de la science économique mais de la théorie néoclassique libérale. On veut encore et encore nous inculquer qu'il n'y a qu'une théorie en économie ! c'est hallucinant ! Or aujourd'hui nos problèmes économiques (la dette publique, l'absence d'investissement et d'emplois suffisants) proviennent justement du fait que l'Etat ne dispose plus du pouvoir monétaire.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer