1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le déficit budgétaire 2016 de la France confirmé à 69,0 milliards d'euros
Reuters07/02/2017 à 09:09

LE DÉFICIT BUDGÉTAIRE FRANÇAIS DE 2016 CONFIRMÉ À 69 MILLIARDS D'EUROS

PARIS (Reuters) - Le déficit budgétaire 2016 de la France s'est élevé à 69,0 milliards d'euros contre 70,5 milliards en 2015, annonce mardi le secrétariat d'Etat au Budget, qui confirme ainsi les estimations publiées mi-janvier.

Le gouvernement tablait à l'origine sur un déficit budgétaire 2016 de 72,3 milliards d'euros, un objectif abaissé à 69,9 milliards lors de la présentation du projet de loi de finances 2017.

La dépense totale de l'Etat s'est élevée à 376,2 milliards d'euros l'an passé, soit 0,5% de moins qu'en 2015 à périmètre constant.

Les dépenses sur le champ de la norme hors charge de la dette et pensions atteignent 294,8 milliards, en baisse de 2,8 milliard par rapport à 2014 à format constant.

Les dépenses de personnel ont progressé d'un an sur l'autre de 1,3% et la charge de la dette a diminué de 1,6%.

Les recettes ont augmenté de 1,5% à 304,0 milliards d'euros, dont 284,1 milliards (+1,4%) pour les recettes fiscales.

(Yann Le Guernigou)

19 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ppsoft
    07 février18:14

    Quand est-ce qu'on change de système monétaire ? Où l'argent serait autre chose que de la dette avec intérêts ? Sans réformer les règles comptables, nous ne pouvons que toujours plus nous endetter, c'est sans fin. Ce n'est pas une question de dépenses excessives, ça ne change rien au problème de fond.

    Signaler un abus

  • dupon666
    07 février12:38

    La dette espagnole taux plus bas que la dette française...

    Signaler un abus

  • flexmoul
    07 février11:03

    @57 on peut rajouter ces subventions aux sociétés immigrationnistes mais je maintiens les coûts en termes d'allocations, justice, prison, police, école, assurance sont aussi en dizaines de milliards.

    Signaler un abus

  • pde-ramb
    07 février11:03

    Donc il faudrait augmenter de 22,6% les recettes, c'est à dire essentiellement les impôts, pour arriver à l'équilibre. Et nous avons des candidats qui parlent encore d'augmenter les dépenses, avec un financement de la dette reporté sur les générations à venir - sauf à ruiner un jour les épargnants grâce à une inflation magique... Un sujet central dans la campagne présidentielle, occulté par presque tout le monde, et surtout par la presse qui ne fait pas son boulot.

    Signaler un abus

  • 57912062
    07 février10:50

    @flexmoul, ne vous trompez pas de combat, l'immigration n'est qu'une goutte d'eau par rapport à l'ocean de subventions que les entreprises du CAC 40 recoievent pour faire quoi: de la delocalisation et de la defiscalisation

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer