Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le coup de filet d'ICE crée un géant sur les marchés dérivés

Reuters21/12/2012 à 21:25

VERS UNE BATAILLE À QUATRE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS DÉRIVÉS EN EUROPE

par Luke Jeffs

LONDRES (Reuters) - Le rachat pour 8,2 milliards de dollars (6,2 milliards d'euros) par IntercontinentalExchange de l'opérateur de marché NYSE Euronext prépare le terrain d'une bataille à quatre sur le marché lucratif des produits dérivés en Europe.

Le coup de filet audacieux annoncé jeudi donne à l'opérateur des marchés des matières premières et de l'énergie le contrôle de NYSE Liffe, numéro deux sur le marché des futures en Europe, derrière Deutsche Börse, lui donnant une nette avance sur ses concurrents américains CME et Nasdaq OMX.

Tous trois veulent attaquer la position dominante de Deutsche Börse, sachant que la nouvelle régulation bancaire en préparation devrait déboucher sur une demande accrue de compensation des produits dérivés sur ces marchés régulés.

"Cette opération crée un concurrent plus important et plus agressif face à Deutsche Börse", souligne Richard Perrott, analyste chez Berenberg Bank.

Les réformes bancaires, issues de la crise financière, obligent les banques à faire passer leurs transactions sur les produits dérivés par des chambres de compensation et des marchés régulés pour s'assurer que leurs positions à risque seront mieux contrôlées qu'elles ne l'étaient lorsque les traders échangeaient des contrats complexes directement entre eux.

La réforme bancaire sera entièrement mise en place en 2014.

La prise de contrôle par ICE de NYSE Liffe donnera à l'opérateur américain une avance appréciable en Europe sur le CME, opérateur du Chicago Board of Trade, qui gère le plus grand marché de futures dans le monde, comme sur le Nasdaq. Tous deux projettent d'ouvrir leur propre marché à Londres l'an prochain.

JOYAU DE LA COURONNE

Alors que le New York Stock Exchange, symbole du capitalisme américain, est l'activité la plus prestigieuse de NYSE Euronext, le Liffe de Londres est le véritable joyau de la couronne.

Les bénéfices tirés des marchés d'actions ont fondu avec le développement des transactions électroniques et la montée en puissance d'autres marchés plus attractifs, ce qui fait que les bourses comme le NYSE intéressent moins ICE.

De fait, ICE a d'emblée déclaré qu'il chercherait à se séparer d'Euronext, la branche européenne de Nyse Euronext, qui gère les marchés d'actions de Paris, Bruxelles, Amsterdam et Lisbonne, en l'introduisant en Bourse une fois l'acquisition achevée au second semestre de l'an prochain.

Cette annonce a lancé des spéculations, démenties par la société, selon lesquelles ICE ne serait pas non plus très intéressé par l'activité de NYSE à Wall Street.

Le PDG d'ICE Jeff Sprecher prendra la direction générale de la nouvelle entité, et le directeur général de NYSE Euronext, la présidence, poste qu'il compte conserver au moins jusqu'en 2014.

Le nouveau groupe ICE-NYSE Euronext deviendra le numéro trois mondial, en valeur boursière, des opérateurs de marchés financiers, dépassant l'allemand Deutsche Börse, avec une capitalisation globale de 15,2 milliards de dollars.

CME Group affiche pour sa part une valeur de marché de 17,5 milliards selon les données Thomson Reuters, contre 19,5 milliards pour Hong Kong Exchanges and Clearing, numéro un du secteur.

Fondé en 2000, ICE était initialement un opérateur de transactions électroniques spécialisé dans les matières premières. Il s'est construit au fil d'acquisitions successives, du marché pétrolier londonien IPE (International Petroleum Exchange) à une plate-forme d'échanges de droits à polluer et une participation dans une chambre de compensation au Brésil.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Catherine Monin

Mes listes

valeur

dernier

var.

ADP
179.1 -0.50%
3.245 -4.14%
6.385 -11.93%
57 +0.18%
1.171 -0.57%
20.75 -0.95%
1.86 +50.61%
76.45 -3.17%
52.68 -2.66%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.