Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ALPHABET-A

1 077.5700USD
-0.77% 
valeur indicative 918.7577 EUR

US02079K3059 GOOGL

NASDAQ données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    1 086.9000

  • clôture veille

    1 085.9600

  • + haut

    1 087.0600

  • + bas

    1 072.3000

  • volume

    371 903

  • valorisation

    747 271 MUSD

  • capital échangé

    0.05%

  • dernier échange

    24.05.18 / 17:24:54

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1 073.8100

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ALPHABET-A à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ALPHABET-A à mes listes

    Fermer

Le Cnes s'associe à Google pour offrir internet au monde entier

Reuters11/12/2014 à 13:19

* Google veut apporter internet à 4 milliards de personnes * Le géant américain mise sur une flotte de ballons * Le Cnes apportera son expertise technique PARIS, 11 décembre (Reuters) - Le Centre national d'études spatiales (Cnes) annonce jeudi s'être associé au Projet Loon de Google GOOGL.O visant à apporter Internet à l'ensemble de la planète, grâce à un accord de partenariat sur les ballons stratosphériques. Le projet du géant américain vise à couvrir grâce à une flotte de ballons les deux tiers de la population mondiale encore privés d'Internet, dans les "zones blanches" que ne peuvent desservir les technologies existantes. Ce défi technologique impose de développer des prototypes de ballons plus résistants que ceux qui sont actuellement lancés. Le Cnes, qui entretient depuis une trentaine d'années la plus importante "activité ballons" après les Etats-Unis, apportera son expertise technique, indique l'organisme public qui opère notamment les fusées Ariane dans un communiqué. "Ce projet est des plus actuels à l'heure où sont étudiés tous les moyens de supprimer les 'zones blanches' et c'est pour le Cnes une expérience unique de travailler avec Google, véritable emblème de la Silicon Valley", souligne Jean-Yves Le Gall, président du Cnes. Mike Cassidy, le vice-président de Google en charge du projet Loon, rappelle que plus de 4 milliards de personnes n'ont toujours pas accès aujourd'hui à Internet. "Il n'existe pas de solution simple pour résoudre un problème d'une telle complexité. C'est la raison pour laquelle nous collaborons avec des experts du monde entier, comme ceux du Cnes, pour investir dans de nouvelles technologies comme le Projet Loon", ajoute-t-il. Google veut s'appuyer sur une flotte de ballons stratosphériques capables de relayer un accès à Internet vers des zones non desservies, par exemple en plein désert, pour un prix beaucoup moins élevé que des satellites. Ils croiseraient à une altitude située entre 18 et 20 km, plus haut que les avions commerciaux, s'affranchissant ainsi des aléas météorologiques, et seraient alimentés en énergie par des panneaux solaires, souligne le Cnes. Le signal serait envoyé depuis le sol vers les ballons qui pourraient ensuite le relayer vers d'autres ballons avant d'être finalement renvoyé vers le sol où il pourrait être capté par des antennes extérieures ou des téléphones équipés de la technologie LTE (Long-Term Evolution). Le Cnes contribuera aux analyses de vols qui ont lieu actuellement ainsi qu'au développement d'une nouvelle génération de ballons. Il recevra l'assistance de Google pour mener des projets de campagnes de ballons de longue durée. Une campagne de lâcher de ces ballons a eu lieu en 2005 pour mieux comprendre les mécanismes de destruction de la couche d'ozone au-dessus des pôles. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Valeurs associées

-0.22%

Mes listes

valeur

dernier

var.

5548.45 -0.31%
25.74 -2.79%
1.163 -0.08%
20.51 -1.11%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.