1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le CIO lève le faux suspense sur l'organisation des JO 2024

Reuters13/09/2017 à 06:00
    * Réunion des membres du CIO à Lima, au Pérou 
    * Officialisation de l'attribution des JO 2024 à Paris 
    * Los Angeles accueillera ceux de 2028 
    * Festivités attendues à Paris après l'annonce officielle 
 
    LIMA/PARIS, 13 septembre (Reuters) - Les membres du Comité 
international olympique (CIO) vont mettre fin ce mercredi au 
faux suspense entourant depuis plus d'un mois le nom de la ville 
organisatrice des Jeux Olympiques de 2024 en les attribuant à 
Paris, cent ans après les jeux d'été de 1924.  
    Seule en lice face à Paris après l'abandon de Boston, 
Hambourg, Rome et Budapest, Los Angeles se verra attribuer 
l'organisation des JO de 2028, conformément à l'accord conclu le 
31 juillet dernier entre le CIO et la mégapole californienne.  
    "La France entière est derrière Paris 2024, pour accueillir 
le monde", a souligné la maire de Paris, Anne Hidalgo, sur son 
compte Twitter mardi, à la veille de la décision du CIO, 
attendue pour 20h, heure de Paris.  
    L'édile socialiste est arrivée à Lima vendredi dernier avec 
les autres membres de la délégation - Tony Estanguet et Bernard 
Lapasset. La ministre des Sports Laura Flessel est également 
présente dans la capitale péruvienne.   
    Cette victoire annoncée a un goût de revanche pour Paris - 
ville de naissance du fondateur des JO Pierre de Coubertin - 
après les trois échecs de 1992, 2008 et 2012. Paris n'a 
accueilli la flamme olympique qu'à deux reprises dans son 
histoire, en 1900 et en 1924.  
    Un temps annoncé, Emmanuel Macron ne fera finalement pas le 
déplacement à Lima en raison - entre autres - d'un agenda 
bousculé par le passage de l'Ouragan Irma dans les Antilles 
françaises, où le chef de l'Etat s'est rendu mardi.  
    Dès son accession à l'Elysée, le président avait multiplié 
les initiatives en faveur de Paris 2024, accueillant dans la 
capitale en mai les membres du CIO et se rendant à Lausanne en 
juillet pour défendre la candidature parisienne.  
    "Nous avons fait le maximum, l'équipe a fait un travail 
remarquable (...) nous sommes prêts, le moment est le bon pour 
le pays", avait-il déclaré, évoquant une "attente très forte" 
des Français  .      
     
    ACCORD GAGNANT-GAGNANT 
    L'accord tripartite entre Paris, Los Angeles et le CIO qui 
devrait être entériné ce mercredi est présenté comme 
"gagnant-gagnant" par l'instance internationale.  
    A Paris, des festivités sont prévues mercredi soir, sur le 
parvis du Trocadéro où une installation représentant les anneaux 
olympiques devrait être dévoilée. Un concert sera par ailleurs 
organisé vendredi soir sur le parvis de l'hôtel de Ville.   
    A l'heure où des soupçons de corruption entachent 
l'attribution des JO 2016 à Rio, la France a assuré ces derniers 
jours que les JO de 2024 seraient "transparents". 
    "Nous avons la responsabilité d'être aussi transparents que 
possible car nous savons qu'il y a des critiques dans la 
population", a déclaré dimanche Tony Estanguet, co-président du 
comité de candidature et champion olympique de canoë.  
    En France, l'accueil des JO en 2024 est globalement 
plébiscité. Selon un sondage Ifop JDD publié dimanche, 83% des 
personnes interrogées estiment que cette attribution attendue 
est une "bonne nouvelle".  
    Reste le coût de l'organisation, pointé du doigt depuis 
plusieurs mois par un collectif "Non aux JO 2024 à Paris" qui 
dénonce un projet "ruineux" au budget "ni réaliste, ni 
crédible".      
    Le coût a été évalué à quelque six milliards d'euros (trois 
milliards pour l'organisation, 3,2 milliards pour les 
infrastructures) et près de 40 sites ont été sélectionnés. 
    Les organisateurs font valoir que la capitale française 
pourra s'appuyer sur des infrastructures rénovées à l'occasion 
de l'Euro de football, organisé en France en juillet 2016. 
    Par le passé, le budget initial alloué à l'organisation des 
Jeux olympiques a toujours été dépassé.  
     
    VOIR AUSSI 
    Les Jeux Olympiques de Paris 2024 en chiffres   
 
 (Karolos Grohmann et Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

0.119 -9.30%
2.89 -2.69%
0.056 +1.27%
2.225 -10.28%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.