Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

[LE CHIFFRE] La dette mondiale atteint 225 % du PIB et pourrait entraîner une nouvelle crise
information fournie par Novethic22/04/2018 à 09:25

[LE CHIFFRE] La dette mondiale atteint 225 % du PIB et pourrait entraîner une nouvelle crise

[LE CHIFFRE] La dette mondiale atteint 225 % du PIB et pourrait entraîner une nouvelle crise

Il n'y a pas que la dette de la France qui explose tous les compteurs. La dette mondiale atteint elle aussi des niveaux records et représente désormais 164 000 milliards de dollars, soit... 225 % du PIB mondial. Le FMI, qui a publié ces chiffres cette semaine, appelle les États à la responsabilité et vise notamment les deux supers puissances mondiales, la Chine et les États-Unis.

164 000 000 000 000 de dollars, c'est le poids de la dette mondiale. Elle dépasse largement les niveaux de 2009, après la chute de la banque Lehman Brothers et pourrait bien conduire la planète à une nouvelle crise financière. Avec dix fois plus de dégâts qu'il y a dix ans, prévient le FMI.

L'instance internationale a présenté cette semaine son "Observatoire budgétaire", en amont de ses réunions de printemps avec la Banque mondiale. Et elle tire la sonnette d'alarme. "Il n'y a pas de place pour la complaisance", a ainsi affirmé Vitor Gaspar, le chef du FMI pour les affaires budgétaires. "Le monde est désormais 12 % plus endetté que lors du précédent record en 2009."

43 % de la croissance de la dette due à la Chine

Pour les pays développés, la dette se situe à 105 % de leur PIB, soit le niveau le plus haut depuis la seconde guerre mondiale. Et l'endettement devrait se poursuivre avec l'approbation par les États-Unis d'une réforme fiscale qui entraînera une augmentation de la dette du pays à 117 % du PIB d'ici 2023.

La Chine est, elle aussi, dans le viseur du FMI. À lui seul, le pays le plus peuplé au monde a creusé la dette de 43 % depuis 2007. En dix ans, la dette totale de la Chine a crû en moyenne de 10 % par an, le ratio dette/PIB dépassant désormais 250 %. Et la dette des pays émergents représente maintenant 50 % de leur PIB.

Premières victimes : les pays émergents 

Faut-il s'inquiéter pour autant alors que la croissance mondiale repart à la hausse ? Oui affirment les spécialistes du FMI, car ils craignent un relèvement plus rapide des taux d'intérêts par les États-Unis alors que l'endettement est souvent souscrit en dollars.

Les premières victimes seraient alors les pays émergents qui se retrouveraient en faillite et qui, par ricochet, pourraient représenter un risque pour l'économie mondiale. 

Concepcion Alvarez, @conce1

Retrouvez cet article sur Novethic.fr

2 commentaires

  • 23 avril08:28

    Ces chiffres datent de fin 2015 selon le rapport du FMI en date du 5 octobre 2016 ! https://www.imf.org/fr/News/Articles/2016/10/04/AM16NAFISCALMONITOR100416


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.