1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le chiffre d'affaires de Tod's a continué à baisser début 2015
Reuters12/03/2015 à 20:49

MILAN (Reuters) - Les ventes de Tod's à périmètre constant ont continué à baisser au cours des premiers mois de 2015, a annoncé jeudi le chausseur de luxe italien, qui évoque la faiblesse en Chine pour expliquer ce recul, tout en faisant état d'un bénéfice brut d'exploitation conforme aux attentes au titre de 2014.

Le chiffre d'affaires à magasins comparables affiche un repli de 10,6% sur les 10 premières semaines de l'année, à taux de change constant, après avoir baissé de 7,1% sur l'ensemble de l'année 2014, a précisé Tod's dans un communiqué. Toutefois, en raison de l'impact positif des fluctuations de devises, le chiffre d'affaires a baissé de 3,6% à taux de change courant.

"Avec le démarrage des ventes de la collection printemps/été, la tendance est positive et les ventes à magasins comparables s'améliorent", a noté le groupe.

Tod's a ajouté que son résultat avant intérêt, impôts, dépréciations et amortissement avant intérêt (Ebitda) avait 193,5 millions d'euros l'an dernier, alors que les analystes attendaient en moyenne un chiffre de 193,7 millions d'euros selon le consensus Thomson Reuters SmartEstimate.

Tod's, dont les résultats reposent en grande partie sur ses ventes de chaussures à faibles marges, a souffert plus que ses pairs du ralentissement des dépenses de consommation en Chine.

(Valentina Za, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer