1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le chef du renseignement militaire russe est mort
Reuters22/11/2018 à 10:42

 (Ajoute citations, photo, précisions §2,3 et dernier
paragraphe)
    MOSCOU, 22 novembre (Reuters) - Le chef de la direction du
renseignement militaire russe (GRU), Igor Korobov, dont les
services ont été mis en cause dans plusieurs affaires récentes
par les Occidentaux, est décédé mercredi des suites d'une
"longue et grave maladie", a annoncé le ministère de la Défense.
    Agé de 62 ans, le général Igor Korobov dirigeait le GRU
depuis 2016. Il avait été décoré du titre de Héros de la Russie,
le plus haut titre honorifique du pays, pour son travail à la
tête de l'agence de renseignement. 
    "Le souvenir chéri de cette personne extraordinaire, un fils
loyal de la Russie, un patriote, le colonel-général Igor
Valentinovitch Korobov, restera à jamais dans nos coeurs", a
déclaré le ministère de la Défense. 
    Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a adressé ses
condoléances aux proches du défunt. Selon une source militaire
citée par l'agence Tass, Korobov a été accompagné dans les
dernières phases de sa maladie par son premier adjoint, le
vice-amiral Igor Kostioukov, favori pour lui succéder.
    Le directeur du GRU figurait depuis mars dernier sur une
liste d'individus sanctionnés par les Etats-Unis pour avoir
contribué à "saper la cybersécurité pour le compte du
gouvernement russe". 
    La Grande-Bretagne accuse le GRU d'une tentative
d'assassinat par empoisonnement de son ancien agent Sergueï
Skripal et de sa fille à Salisbury (Angleterre) en mars dernier.
Les Pays-Bas ont pour leur part attribué à des agents du GRU la
responsabilité d'une intrusion dans le réseau informatique de
l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC),
basée à La Haye. 
    Moscou rejette toutes ces accusations.
    Selon un média russe, Igor Korobov avait été convoqué par le
président Vladimir Poutine après l'affaire Skripal et sermonné
pour le déroulement de cette opération qui a fait du GRU un
objet de moquerie dans les médias occidentaux. 
    
    UN ANCIEN DE L'ARMEE DE L'AIR
    Korobov était absent lors d'une cérémonie organisée au début
du mois pour célébrer le centenaire du GRU, au cours de laquelle
Vladimir Poutine a rendu hommage à des agents prêts à tout
sacrifier "pour leur patrie".
    Le GRU, fondé en 1918 juste après la prise du pouvoir par
les Bolcheviks, est l'une des trois grandes agences de
renseignement russes, avec le Service fédéral de sécurité (FSB)
et le Service des renseignements extérieurs (SVR). 
    D'après sa biographie officielle, Igor Korobov a servi dans
l'armée de l'air soviétique et a commencé à travailler pour le
GRU en 1985. 
    Il avait été inculpé avec plusieurs agents le mois dernier
par la justice américaine pour conspiration en vue de pirater
des ordinateurs et de dérober des données dans le but de nuire à
ceux qui ont dévoilé un programme de dopage d'athlètes russes à
l'initiative de l'Etat.
    Trois de ces sept agents avaient déjà été inculpés par le
procureur spécial Robert Mueller dans le cadre de l'enquête
menée aux Etats-Unis sur les soupçons d'ingérence russe dans
l'élection présidentielle américaine de 2016.
    Le prédécesseur de Korobov, Igor Sergoune, est décédé en
2016 à l'âge de 58 ans pour des raisons inexpliquées selon le
Kremlin. 

 (Maria Tsvetkova, Andrew Osborn; Jean Terzian et Jean-Stéphane
Brosse pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer