1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le CAC 40 termine en baisse marquée de 2,47%

Le Revenu02/02/2016 à 18:20

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)

L'indice CAC 40 a perdu 108,34 points à 4.283,99 points, dans un volume d'échanges nourri de 4 milliards d'euros. La veille, il avait lâché 0,56%. Le marché parisien a ouvert en baisse puis n'a cessé de creuser ses pertes au fil de la journée, chutant brièvement de plus de 3% dans l'après-midi, pénalisé par le très mauvais début de séance à Wall Street.

"Le marché renoue avec sa tendance du début d'année, souffrant d'un côté de la baisse des prix du pétrole après son rebond et de l'autre des indicateurs chinois préoccupants", remarque Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse.

L'évolution du prix du pétrole a encore donné le ton sur les marchés. Les cours du brut ont ouvert en baisse à New York, tout juste au-dessus de 30 dollars, les investisseurs restant sceptiques sur les chances d'assister à une réduction de l'offre face à une demande inquiétante à la veille des chiffres hebdomadaires sur les stocks de brut aux Etats-Unis.

"En ce début du mois de février, les indices européens retrouvent les démons du mois précédent", note le courtier Aurel BGC.

"Le pétrole menace de casser la zone des 30 dollars sur le WTI, les banques sous-performent encore sensiblement et la Chine n'est jamais très loin dans les esprits", égrène-t-il.

Les marchés ont à nouveau faibli alors même qu'ils avaient retrouvé un peu de vigueur la semaine dernière grâce aux espoirs placés

Lire la suite sur le revenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer