Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le CAC 40 tente de se reprendre

Le Revenu28/08/2013 à 09:40

DR

(lerevenu.com) - En début de matinée, l'indice CAC 40 perdait 2,82 points à 3.965,91 points. La veille, il avait lâché 2,42%, terminant au plus bas depuis le 25 juillet. Le marché parisien démarrait la séance avec prudence, dans la foulée d'un net repli de Wall Street la veille.

"La Syrie continue de peser", prévient Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. Pour preuve, les Bourses asiatiques étaient en baisse mercredi en matinée et les prix du pétrole continuaient de grimper.

Les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC craignent "une période de correction sur les indices actions, le temps que les investisseurs aient une meilleure visibilité sur les modalités de l'intervention militaire et sur la réaction de la Russie et de l'Iran". Pour les économistes du courtier Aurel BGC, le risque aux yeux des investisseurs est que "s'ouvre une période de tensions internationales néfaste à l'économie mondiale". Une frappe contre le régime syrien, accusé d'avoir utilisé des armes chimiques dans sa guerre contre les rebelles, semblait imminente, Washington et ses alliés préparant le terrain pour une action militaire contre laquelle Damas a promis de se défendre. Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a indiqué mardi que son pays avait "positionné des éléments pour être capables de répondre à toute option choisie par le président" Obama. "Nous sommes prêts à y aller", a-t-il assuré.

Les investisseurs auront par ailleurs peu d'indicateurs économiques à suivre en cours de séance, si ce n'est les promesses de vente de logements aux Etats-Unis pour juillet (16H00). Cet indicateur est publié après la brusque chute des ventes de maisons individuelles neuves en juillet, dévoilées vendredi. "Il ne serait pas surprenant d'avoir un chiffre à nouveau décevant, compte tenu de la récente hausse des taux immobiliers", qui réagissent à une politique monétaire s'annonçant moins accommodante de la part de la Réserve fédérale américaine (Fed), selon M. Hewson.

Enfin, en zone euro, le marché regardera un emprunt de court terme de l'Italie. Par ailleurs, la hausse du moral des consommateurs en Allemagne va marquer une pause, les ménages affichant une certaine prudence face au redressement de l'économie, selon des chiffres publiés mercredi matin par l'institut GfK.

Parmi les valeurs, Bouygues (+4,27% à 23,91 euros) bondissait en tête du CAC 40 après des résultats meilleurs que prévu au premier semestre et malgré une révision à la baisse des prévisions d'activité.

A l'opposé, Accor (-2,97% à 3,59 euros), désormais présidé par Sébastien Bazin, signait la plus forte baisse de l'indice parisien, après des résultats jugés décevants au premier semestre.

Bourbon était en forte baisse (-3,85% à 20,88 euros), après un recul de ses résultats au premier semestre.

Le secteur pétrolier profitait de la hausse des cours du brut, à l'image de Total (+1,26% à 42,25 euros), CGG (+0,47% à 19,06 euros) et Technip (+0,87% à 88,01 euros).

GDF Suez était en nette hausse (+1,29% à 16,45 euros),
grâce à un relèvement de recommandation de Credit Suisse à "surperformer", contre "neutre" auparavant.

Bureau Veritas lâchait 0,18% à 22,34 euros après avoir pourtant annoncé une hausse de 5,8% de son bénéfice net au premier semestre.

Eurazeo perdait 1,16% à 47,79 euros, en dépit du fait que la société soit repassée dans le vert au premier semestre.

Enfin, Foncière des régions (-1,82% à 57,88 euros), Klepierre (-1,41% à 30,41 euros) et Gecina (-1,75% à 89,32 euros) étaient pénalisés par des abaissements de recommandation par Morgan Stanley.

Le Revenu, avec AFP


Mes listes

valeur

dernier

var.

4.955 -0.90%
5410.89 -0.61%
0.332 +0.61%
1.198 +0.02%
28.6 -0.69%
0.525 +0.96%
8.9 -1.00%
13.745 -1.15%
7.01 -2.50%
60.5 -0.90%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.