Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le CAC 40 se rapproche des 4000 points

Le Revenu15/05/2013 à 18:20

DR

Alors que la France est officiellement tombée en récession au premier trimestre 2013, l'économie allemande a retrouvé timidement le chemin de la croissance sur la même période. Outre-Atlantique, Wall Street reste proche de l'équilibre actuellement, après plusieurs indicateurs économiques contrastés, et avant la publication trimestrielle de Cisco ce soir...

ECO/DEVISES

La récession s'est poursuivie en zone euro au premier trimestre, avec un produit intérieur brut en repli de 0,2%, contre un consensus de -0,1%.

Au premier trimestre 2013, le PIB en volume a reculé de nouveau de 0,2%, après -0,2% fin 2012 en France. C'est la troisième baisse au cours des quatre derniers trimestres.

L'économie allemande a retrouvé timidement le chemin de la croissance au premier trimestre 2013, à +0,1%, selon les chiffres publiés mercredi par l'Office fédéral de la statistique. Le PIB du quatrième trimestre 2012 a en revanche été révisé à -0,7% contre -0,6%. Sur un an, le PIB s'est contracté de 1,4% au premier trimestre en données brutes, après être resté stable au quatrième trimestre 2012.

L'indice d'activité manufacturière régionale "Empire State" de la Fed de New York pour le mois de mai 2013 est ressorti négatif de 1,43, contre un consensus de +3,75 sur la période. Dans le rouge, l'indice du mois de mai traduit un léger déclin de l'activité manufacturière de la région.

La production industrielle des Etats-Unis pour le mois d'avril 2013 a reculé de 0,5% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place de -0,2% et après une progression de 0,3% en mars. Le taux d'utilisation des capacités de production s'est établi à 77,8%, contre 78,3% de consensus. La production manufacturière a baissé de 0,4% en avril, alors que les économistes espéraient une modeste hausse de 0,1%.

D'après la National Association of Home Builders ce mercredi, l'indice du marché immobilier américain pour le mois de mai 2013 est ressorti à 44, en ligne avec le consensus, contre 42 en avril.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont reculé de 0,6 million de barils pour la semaine close au 10 mai 2013, à 394,9 millions de barils. Le consensus tablait sur une stabilité des stocks.Les stocks d'essence ont eux augmenté de 2,6 millions de barils quand le consensus attendait une baisse de 0,7 million de barils. Enfin, les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont progressé de 2,3 millions de barils contre une hausse de 0,7 million de barils anticipée par le consensus.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,2855$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 92,6$ et le Brent s'affiche à 101,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* Gameloft gagne 7,4%. Le chiffre d'affaires consolidé du premier trimestre 2013 de Gameloft s'établit à 54,2 ME, en hausse de 21%. Lors du premier trimestre de l'exercice 2013 les ventes sur smartphones et tablettes tactiles ont progressé de 71%. Elles ont représenté 60% du chiffre d'affaires total de la société comparé à 43% lors de la même période en 2012.

* Arkema (+6,9%) affiche un chiffre d'affaires du 1er trimestre 2013 qui s'établit à 1,56 MdE, contre 1,62 MdE au 1er trimestre 2012, en baisse de -3,7%. L'effet périmètre de -2,1% reflète principalement l'impact de la cession des activités stabilisant étain finalisée le 1er octobre 2012. Les volumes sont en léger retrait (-1,3%) par rapport au 1er trimestre 2012. L'EBITDA s'établit à 234 millions d'euros, un niveau très solide et la 3ème meilleure performance historique au cours d'un premier trimestre. A 15%, la marge d'EBITDA se situe parmi les plus élevées de l'industrie et reflète les solides positions d'Arkema développées dans la chimie de spécialités. Le résultat d'exploitation courant s'élève à 158 millions d'euros contre 180 millions d'euros au 1er trimestre 2012, après déduction d'amortissements de 76 millions d'euros, en légère hausse par rapport à l'an dernier.

* Quatrième séance de hausse pour Renault (+4,5%), sur des niveaux oubliés depuis l'été 2008. Le titre vient de bondir de presque 10% depuis vendredi dernier et la publication des résultats annuels de son partenaire japonais Nissan. En bourse de Tokyo, Nissan a d'ailleurs poursuivi sa remontée ce matin en progressant de 4,5% à 1.147 Yens. Dans les cours actuels, la capitalisation de boursière de Nissan représente environ 39 milliards d'euros, soit 17 milliards pour la part de Renault dans le capital de Nissan (44,3%), un montant équivalent à la propre capitalisation boursière de Renault.

* Cette hausse de Renault inspire un rebond de Peugeot qui remonte aussi de 4,5%.

* Crédit Agricole reprend encore 3,9% après avoir déjà rebondi de 1,9% hier. Société Générale gagne de son côté 2%.

* Accor gagne 2,5% et repasse ainsi au-dessus de 26 Euros.

* Veolia (+2,4%). Veolia Eau, via sa filiale Veolia Eau Solutions & technologies, a remporté un contrat de 130 millions d'euros pour la construction de trois unités de traitement des eaux brutes et eaux usées pour le groupe papetier chilien CMPC, un des leaders mondiaux de la pâte à papier. Ces trois unités de traitement doivent être livrées en avril 2015.

* Bouygues progresse de 0,2% après des résultats trimestriels dans le rouge, comme l'anticipaient les analystes. Bouygues a enregistré un résultat opérationnel courant trimestriel négatif de 76 ME et une perte nette de 42 ME. Le groupe précise que ce premier trimestre ne remet pas en cause les perspectives 2013, et notamment l'objectif de chiffre d'affaires à 33,45 milliards d'euros. Le marché retient surtout le carnet de commandes des métiers de la Construction qui s'élève à 27,8 milliards d'euros à fin mars 2013, en croissance de 3% par rapport à fin mars 2012. Le carnet de commandes de Bouygues Immobilier s'établit à 2,9 milliards d'euros (-4% par rapport à fin mars 2012) et représente 14 mois de chiffre d'affaires. Quant à Bouygues Telecom, malgré un période difficile avec la concurrence acharnée de Free, le parc Mobile est annoncé en croissance de 20.000 nouveaux clients et le parc Forfait de 190.000. L'offre en ligne "B&YOU" a capté 335.000 nouveaux clients pour un parc total de 1.413.000 clients à fin mars 2013.

VALEURS EN BAISSE

* PagesJaunes perd 2,4%. PagesJaunes a annoncé que le Conseil d'administration s'est réuni le 14 mai et a rejeté à l'unanimité les 2 résolutions présentées par M. Guy Wyser-Pratte visant à nommer 2 nouveaux administrateurs.

* Iliad cède 2,3% après un chiffre d'affaires trimestriel annoncé en hausse de près de 40%, à 907 millions d'euros. Le chiffre d`affaires Mobile ressort à 295 millions d`euros. Free annonce 1,5 millions d`abonnés dont une majorité d`abonnés mobiles (6,1 millions), soit 870.000 nouveaux abonnés mobiles recrutés sur la période. Au cours du 1er trimestre 2013, l`activité mobile du Groupe a poursuivi sa très forte croissance, en générant près de 295 millions d`euros de chiffre d'affaires. Quinze mois après son lancement, l`activité mobile représente près du tiers du chiffre d`affaires du Groupe.

* Vivendi recule de 1,7% malgré des comptes trimestriels en ligne avec les attentes des analystes et des perspectives annuelles confirmées. Le chiffre d'affaires ressort à 7.051 ME, en baisse de 1%. Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) est de 1.344 ME, en baisse de 17,2% et de 16,1% à taux de change constant par rapport au premier trimestre 2012. Cette évolution résulte principalement du recul de SFR (-233 ME).

* Scor cède 1,3%. Le résultat net de Scor atteint 111 ME, contre 104 ME au premier trimestre 2012, soit une croissance de près de 7%. Le ROE s`élève à 9,4% (10,7% hors dépréciations du portefeuille d`actions). Les capitaux propres atteignent 5 MdsE, en hausse de 4,1% par rapport au 31 décembre 2012, et l`actif net comptable par action est de 27,02 (26,16 au 31 décembre 2012.) Les primes brutes émises s`élèvent à 2,39 MdsE, en hausse de 3,9% à taux de change constants. Scor anticipe un chiffre d`affaires supérieur à 10 MdsE pour l'année 2013.

* Gemalto recule de 1,1% après avoir enregistré deux séances consécutives de progression.

* Technip perd 0,9% repasse sous les 85 Euros.

Finance Plus, édité par lerevenu.com

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.