Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Le CAC 40 s'enfonce sous les 6.540 points avec le net repli des indices US
information fournie par Cercle Finance27/07/2021 à 16:58

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (Crédit photo : L. Grassin)

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (Crédit photo : L. Grassin)

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris reste en repli de -0,65 à 6.535 (avec seulement 1,75MdsE échangés) à la veille des annonces de politique monétaire de la Réserve fédérale et alors que les investisseurs s'apprêtent à digérer une nouvelle salve de résultats.

Les indices européens se montrent un peu plus lourds avec un repli de -0,5% de l'E-Stoxx50 (-30Pts vers 4.066), le DAX30 lâche -0,6%.

A Wall Street, les indices ont rouvert en repli de -0,5% (Dow Jones) et -1,2% (Nasdaq)

La Fed entame ce mardi sa réunion de deux jours de politique monétaire, à l'issue de laquelle un communiqué 'dovish' (accommodant) est largement attendu.

Les investisseurs seront néanmoins attentifs à tout changement d'élément de langage dans le communiqué de la banque centrale, qui pourrait fournir de précieux indices quant au calendrier du resserrement monétaire à venir.

Jerome Powell et ses collègues devraient s'efforcer de minimiser la menace de l'inflation et de justifier de prendre tout leur temps avant d'envisager une réduction des rachats d'actifs de l'institution ('tapering').

La légère dégradation des chiffres du chômage, pendant deux semaines consécutives, devrait étayer le discours prônant un plein soutien en vue d'un retour au plein emploi.

La séance sera aussi marquée, sur le plan économique, par la publication des chiffres des commandes de biens durables aux Etats-Unis : c'est une déception car elles n'ont augmenté que de 0,8% en juin après +3,2% en mai (révisé de +2,3%) alors que le consensus tablait sur +2 à +2,1%.

Hors transports, les commandes de biens durables progressent de 0,3% contre +0,9% attendu.

La confiance des consommateurs du Conference Board qui avait commencé à reculer sensiblement en juin enregistre une progression marginale, de 128,9 vers 129,1 ce mois-ci : c'est plutôt une bonne surprise car le consensus tablait sur un tassement autour de 124 points.

Si la composante du jugement des consommateurs sur la situation actuelle a progressé de 159,6 à 160,3, celle mesurant leurs anticipations s'est, elle, tassée, atteignant 108,4 contre 108,5 le mois dernier.

Ce calendrier chargé intervient au cours d'une semaine qui s'annonce déjà particulièrement riche en termes de publications d'entreprises.

Après les comptes meilleurs que prévu de Tesla dévoilés hier soir, les investisseurs prendront connaissance, ce soir, des résultats d'Apple qui devraient faire apparaître des performances à nouveau très solides.

Les nombreux rendez-vous micro et macroéconomiques prévus cette semaine devront toutefois apaiser les incertitudes grandissantes concernant la croissance, sur fond de progression rapide du variant Delta.

A Paris, Dassault Systèmes (+1,6%) annonce une révision à la hausse des objectifs 2021 non-IFRS, visant désormais une croissance du chiffre d'affaires comprise entre 10% et 11%, contre 9 et 10% précédemment, et une croissance du BNPA de 23-25%, contre 17-18%. L'éditeur de progiciels affiche un BNPA non-IFRS à 0,22 euro au titre du deuxième trimestre 2021, en hausse de 45% (à taux de change constants).

Sodexo fait part de son entrée en négociations exclusives avec le groupe Grandir en vue de combiner leurs activités globales de crèches, incluant Liveli en France, pour 'devenir un leader mondial des services à la petite enfance'.

LVMH (stable) revient à 1,5% de son zénith historique après avoir annoncé hier soir des ventes de 28,7 milliards d'euros au premier semestre 2021, en hausse de 56 % par rapport à la même période de 2020. La croissance organique des ventes ressort à 53 % par rapport à 2020 et à 11% comparée à 2019. Le résultat net part du Groupe s'élève à 5 289 millions d'euros, en hausse de 62 % par rapport à 2019 et 10 fois supérieur à 2020.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.79%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.