1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le CAC 40 s'enfonce sous les 5000 points à l'ouverture de la séance

Le Revenu12/08/2015 à 10:32

Le palais Brongniart, place de la Bourse, à Paris. (DR)

L'indice CAC 40 évolue sous les 5.000 points pour la première fois depuis fin juillet. La veille, la Chine avait déjà provoqué un recul de 1,86% du marché parisien.

"La Chine fait rechuter les marchés", résume le courtier Aurel BGC, Wall Street n'ayant pas été épargné mardi.

Le marché restait sous le coup de la dévaluation de la monnaie chinoise, d'autant plus que le pays a abaissé de nouveau fortement mercredi le taux de référence du yuan face au dollar, pour le deuxième jour consécutif.

La banque centrale chinoise avait pourtant averti mardi que cette soudaine baisse du niveau du yuan était "une action unique" et ne se répèterait pas.

Bloc "A lire aussi"

"Le yuan a continué de se déprécier cette nuit après la décision surprise par la Chine de modifier le mode de cotation du yuan avant-hier", soulignent les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC.

Selon eux, "le choix des autorités chinoises de soutenir leur secteur exportateur ne peut que renforcer les craintes quant aux inquiétudes du gouvernement face au ralentissement du rythme de croissance".

Cette décision correspond, selon Pékin, à une libéralisation accrue du marché des changes mais elle est vue de l'avis général comme un moyen de relancer les exportations et l'économie du pays, en plein ralentissement.

La dévaluation touche

Lire la suite sur le revenu.com

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • omabama
    12 août10:55

    Vous avez aimez la crise de 2008, vous allez adorer la prochaine... Les dirigeants de cette diktature pays nous emmène droit dans le mur...http://www.lenouveleconomiste.fr/vous-avez-aime-la-crise-financiere-de-2008-vous-allez-adorer-la-prochaine-26731/

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer