Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le CAC 40 repart dans le rouge

Le Revenu11/09/2013 à 10:15

DR

(lerevenu.com) - A 09H23 (07H23 GMT), l'indice CAC 40 perdait 15,04 points à 4.101,6 points. La veille, il avait progressé de 1,89%, rassuré par les perspectives d'une solution diplomatique en Syrie.

La séance a démarré "sans grand élan", comme anticipé par les analystes de Saxo Banque, "alors que peu d'indicateurs économiques sont attendus aujourd'hui".

Les marchés vont continuer d'être influencés "par le recul des inquiétudes géopolitiques entourant la Syrie, après le report du vote du Congrès par le président Obama", indique de son côté Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Mais "de nombreuses zones d'ombres sur le dossier syrien doivent encore être éclaircies", souligne-t-on chez Saxo Banque.

Barack Obama a dit mardi vouloir donner une chance aux efforts diplomatiques en demandant au Congrès de ne pas voter immédiatement sur un recours à la force en Syrie, mais a promis que les Etats-Unis maintiendraient leur pression militaire.

Il a notamment jugé que la proposition russe de placer les armes chimiques syriennes sous contrôle international constituait un signe encourageant.

Du côté des valeurs, Gemalto perdait 4,72% à 80,08 euros. Le titre pâtissait notamment, selon Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse, de la présentation par Apple de nouveaux terminaux n'intégrant pas la technologie du paiement sans contact, ce qui constitue une "déception" pour le marché.

Alstom était pénalisé (-1,21% à 26,9 euros) par un abaissement de recommandation par Credit Suisse.

GDF Suez s'adjugeait 1,24% à 17,50 euros après avoir remporté en consortium un appel d'offres pour un projet de centrale à charbon au Maroc.

Orpea gagnait 1,68% à 36,30 euros après avoir confirmé ses objectifs pour 2013, dans la foulée d'un premier semestre marqué par une nette hausse de ses résultats.

En revanche, Vivendi se repliait de 2,22% à 16,51 euros. Vincent Bolloré a clarifié ses intentions concernant le groupe dont il est le premier actionnaire, indiquant ne pas vouloir le diriger tout en gardant la main sur sa gouvernance.

Maison France Confort reculait de 1,45% à 25,91 euros. Le groupe ne compte pas renouer avec la croissance de son activité avant 2015, après deux années qui seront marquées par une baisse de ses ventes.

Groupe Crit gagnait 1,97% à 23,85 euros. Le groupe a enregistré une très nette progression de ses résultats au premier semestre.

NicOx bondissait de 16,59%, à 2,90 euros, après avoir annoncé que l'un de ses traitements pourrait obtenir le statut de médicament orphelin.

Mes listes

valeur

dernier

var.

5390.36 -1.10%
2.34 +3.54%
7.4 -3.01%
99.4 -2.36%
1.301 -2.84%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.