Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le CAC 40 rebondit avant les stats US

Le Revenu 10/01/2014 à 10:25

L. Grassin

(lerevenu.com) - Cette statistique, cruciale pour cerner l'état de la première économie mondiale et in fine pour anticiper la politique monétaire de la Fed, est attendu depuis le début 2014. Les rapports préliminaires ont fait état d'une amélioration marquée, ce que semblent donc confirmer le mouvement de hausse ce matin. L'euphorie est toutefois loin et la prudence reste de mise comme en témoigne l'évolution des indices depuis le 1er janvier, alors qu'approche le début de publications annuelles d'entreprises assez incertaines, comme le prouve la déception d'Alcoa. En Europe, Mario Draghi a aussi douché quelque peu l'optimisme hier, indiquant qu'il était trop tôt pour crier victoire face à la crise...

WALL STREET

Wall Street a terminé en légère baisse malgré des chiffres plutôt rassurants de l'emploi hebdomadaire américain. Mais les opérateurs sont restés prudents à la veille de la publication du rapport mensuel sur le marché du travail outre-Atlantique. Sur le front des entreprises, Alcoa a ouvert en soirée le bal des publications trimestrielles. Le DJIA recule finalement de 0,11% à 16.446 pts, tandis que le Nasdaq cède 0,23% à 4.156 pts. Le S&P50 grignote de son côté 0,04% à 1.838 pts.

ECO ET DEVISES

L'indice du sentiment des affaires de la Banque de France a baissé de 101 à 100 points entre novembre et décembre, ce qui reste conforme aux attentes des économistes. La banque a confirmé viser une croissance de 0,5% du PIB au 4ème trimestre.

La production industrielle française s'est accrue de 1,3% entre octobre et novembre, au-delà de ce qui était attendu (+0,4%), et s'affiche ainsi en hausse de 1,5% sur un an. La production manufacturière a limité pour sa part à 0,2% son avancée mensuelle, conformément aux prévisions. La production a bénéficié de fortes hausses dans les industries extractives et dans le raffinage, et d'une progression plus modeste des matériels de transport. Les équipements électroniques, électroniques, informatiques, machines sont en contraction de -1,4%.

Aux Etats-Unis, tous les regards seront tournés vers le rapport mensuel sur la situation de l'emploi en décembre (14h30 : consensus +197.000 emplois non-agricoles, dont +200.000 dans le privé et +16.000 dans l'industrie, pour 7% de taux de chômage). Les stocks et ventes de grossistes de novembre suivront (16h00 : consensus +0,4%).

La parité euro / dollar atteint 1,3610 ce matin. Le baril de Brent se négocie 106,67$ et le WTI 92,37$ pour l'échéance de février. L'once d'or se traite 1.233$ (+0,4%).

VALEURS EN HAUSSE

* Crédit Agricole (+1,50% à 10,06 Euros) : le quotidien des affaires néerlandophone 'De Tijd' croit savoir que les entités issues du Crédit Agricole sont proches de quitter le capital de Crelan, dont elles détiennent 50%. Cette société belge est le holding de la banque coopérative Crelan, qui comprend Crelan Insurance,

Lire la suite sur le revenu.com

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.