Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le CAC 40 lutte pour préserver les 4.950 points, le Nasdaq réduit sa perte
Cercle Finance08/09/2020 à 17:01

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris réduit ses pertes de -2,3% à -1,8% (4.965), effaçant juste les gains un peu miraculeux de lundi (envolée sans véritable cause connue, dans un vide sidéral en termes de volumes): c'est donc 'retour à la case départ'... ni gain, ni perte.

A Wall Street, le Nasdaq qui chutait de -3,5% initialement ne cède plus que -1,9%, le S&P500 et le Dow Jones, -1,6% en moyenne.

Allons-nous assister au remake de la séance de vendredi, les 'sherpas' de Wall Street intervenant pour stopper la spirale baissière et empêcher qu'elle devienne incontrôlable ?

A paris, les opérateurs se sont fait une frayeur avec le renversement de polarité du CAC40 dès 9H15: il testait rapidement 5.060, avant de chuter inexorablement de -125Pts en ligne droite... l'inverse du 'funiculaire' de la veille, avec enfoncement du palier des 4.950.

Du côté des statistiques du jour, rien n'est inscrit au tableau aux Etats Unis ce mardi.

En Europe, le PIB a diminué de -11,8% dans l'Eurozone au cours du deuxième trimestre 2020, et de -11,4% dans l'UE par rapport au trimestre précédent, selon Eurostat, qui avait annoncé initialement des reculs plus sévères de -12,1% et de -11,7% respectivement en lecture précédente.

Il s'agit de loin des reculs les plus importants depuis le début des séries temporelles en 1995. Au cours du premier trimestre 2020, le PIB avait diminué de 3,7% dans la zone euro et de 3,3% dans l'UE.

En comparaison avec le même trimestre de 2019, le PIB a diminué de 14,7% dans la zone euro et de 13,9% dans l'UE au deuxième trimestre 2020, de loin les baisses les plus importantes depuis le début des séries.

En France, le déficit commercial recule de 1,1 milliard d'euros au mois de juillet après des augmentations de 0,7 milliard en juin et de 2,4 milliards en mai, mais reste à un niveau élevé de 7 milliards d'euros, selon l'administration des douanes.

Cette baisse du déficit s'explique par la reprise plus sensible des exportations (+3,1 milliards d'euros) comparativement à celle des importations (+2,1 milliards). Elles sont remontées respectivement à 83% et 90% de leurs niveaux moyens de 2019.

Selon les données ajustées de variations saisonnières et calendaires de Destatis, l'Allemagne a généré un excédent commercial en hausse à 18 milliards d'euros en juillet 2020, en comparaison avec celui de 14,5 milliards du mois précédent.

L'office fédéral des statistiques explique que cette augmentation d'un mois sur l'autre résulte d'une croissance de 4,7% des exportations allemandes, plus forte donc que la hausse de 1,1% des importations.

Dans l'actualité des valeurs, les gagnants de la veille sont symétriquement les grands perdants du jour avec Safran -3,5%, Airbus -4%, ST-Micro -4,5%, Worldline -3,1%.

AU sein du SBF-120, Technip plonge de -8,6%, EDF de -7,5%... et au sein du SRD, Europcar se désintègre de -40% à 0,75E (restructuration de la dette compliquée).

Sanofi annonce de nouveaux résultats positifs relatifs à un essai de prolongation de phase III en ouvert de Dupixent chez des adultes et adolescents souffrant d'asthme modéré à sévère, qui seront présentés au Congrès international de la Société européenne de pneumologie.

Ces données ont montré que les profils de sécurité et d'efficacité observés dans le cadre des essais antérieurs consacrés à ce médicament se sont maintenus pendant une durée pouvant aller jusqu'à trois ans, indique le groupe de santé.

Innate Pharma publie une perte nette de 10,3 millions d'euros pour le premier semestre 2020, contre un bénéfice de 13,2 millions un an auparavant, avec un résultat opérationnel passé de +9,5 à -8,3 millions d'une année sur l'autre.

Bouygues Construction annonce que Richelmi, filiale codétenue par Bouygues Bâtiment France Europe et par les entreprises J B Pastor & Fils, a remporté un contrat de 150 millions d'euros pour la construction de 192 logements dans le quartier de la Colle, à Monaco.

Vinci annonce la nomination de Belen Marcos comme présidente de Vinci Highways, filiale de Vinci Concessions dédiée à la mobilité routière, et directrice générale adjointe de Vinci Concessions, dont elle rejoint, à ce titre, le comité de direction.

Getlink (-3,2%) indique que ses navettes passagers ont transporté 267.942 véhicules de tourisme en août, un nombre en baisse de 28% en comparaison annuelle, dans un été marqué par un double impact de la levée de quarantaine le 7 juillet puis de remise de quarantaine le 15 août.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.12%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nirams
    08 septembre18:11

    il n'y a pas à lutter le cac vaut 3300 faut juste le laisser descendre

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer