Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le CAC 40 clôture en hausse de 1,9% !

Le Revenu19/02/2013 à 09:45

DR

(lerevenu.com) - L'indice parisien, qui retrouve ainsi ses niveaux du début du mois, a notamment été tiré vers le haut aujourd'hui par un indice allemand ZEW de confiance des investisseurs largement supérieur aux attentes pour février ! Du côté des sociétés, Danone a enregistré la plus forte progression du jour sur le CAC40. A noter qu'aucune valeur de l'indice parisien n'a fini dans le rouge ce mardi.

ECO ET DEVISES

En Europe, le sondage ZEW de février en Allemagne est donc ressorti nettement au-dessus des attentes, à 48,20 points contre 31,50 points en janvier et 35 points prévu par le consensus. Les investisseurs allemands retrouvent donc le sourire avec cet indicateur qui s'établit sur un plus haut de près de trois ans (avril 2010), et progresse pour le troisième mois consécutif.

Wall Street était donc fermé ce lundi pour la Journée des Présidents. L'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders (NAHB) pour le mois de février 2013, publié ce mardi, est ressorti à 46, contre un consensus logé à 48 et un niveau antérieur de 47. L'indicateur s'était stabilisé en janvier, après huit mois d'une forte amélioration.

La parité euro / dollar atteint 1,3384. Le baril de Brent se négocie 116,9$ et le WTI 95,8$ pour l'échéance d'avril. L'once d'or se traite 1.603$.

VALEURS EN HAUSSE

* Danone grimpe de 5,9%. Le titre progresse après des résultats 2012 robustes, et en dépit de perspectives 2013 proches des attentes mais avec un biais légèrement plus baissier que celui du consensus côté marges. Les investisseurs apprécient les engagements pris par la société pour renouer avec une croissance organique forte. Le groupe a décidé de rationaliser son activité européenne en réduisant le nombre de ses directions et en améliorant son organisation. Il devrait en résulter quelque 200 millions d'euros d'économies en année pleine, mais aussi la suppression de 900 postes dans les 26 pays européens concernés.

* Carrefour gagne encore 4,6% après déjà une progression de 0,4% hier.

* Technicolor monte de 4,3%. Le marché salue deux extensions de contrat avec l'opérateur satellitaire indien Tata Sky pour ses décodeurs, jusqu'en 2015. Le groupe français met ainsi à disposition ses terminaux "MediaPlay DSI715", un décodeur HD optimisé pour fournir des fonctionnalités clés à bas prix et "MediaPlay DSI309"; un décodeur SD MPEG-4 au design compact, spécifiquement adapté aux besoins de Tata Sky. La livraison des décodeurs est programmée entre le 3ème trimestre 2013 et le 2ème trimestre 2015. Technicolor continuera par ailleurs à assurer le service après-vente local auprès de Tata Sky.

* Saft (+4,2%). Les échos des analystes sont plutôt hésitants en matinée, ce qui n'empêche pas le titre de connaître une forte hausse. Pas de surprises pour 2013, souligne le CM-CIC Securities, qui reste prudent sur le titre, en restant à "alléger", malgré un objectif relevé de 15,50 à 16,50 euros. Le courtier justifie sa retenue par une absence de reprise sur les activités traditionnelles et un manque de visibilité sur la montée en puissance des unités dédiées au Li-ion "actuellement surdimensionnées". Oddo et Gilbert Dupont estiment également que les projections sont mitigées. Cheuvreux est également à "sousperformance", malgré un objectif relevé à 18 euros, et pense que les prévisions 2013 pourraient s'avérer un peu optimistes. Finalement, ce sont Kepler ("achat", objectif confirmé à 24 euros) et SocGen ("achat", objectif porté de 25 à 27 euros) qui offrent le plus de soutien à l'action.

* Seb (+4%). Merci Oprah Winfrey... Un tweet de la célèbre présentatrice américaine le 15 février, une reprise ce matin par 'Le Parisien' et l'action Seb s'envole, au plus haut d'un an. L'intéressée a vanté la friteuse sans huile "T-Fal Actifry du groupe français qui a changé sa vie. Et ils ne m'ont pas payé pour le dire, a-t-elle mentionné sur Twitter, en allant jusqu'à poser en photo avec sa friteuse dans les bras... Le groupe Seb, qui publiera ses résultats 2012 le 26 février prochain, n'en demandait pas tant ! Cela se traduira-t-il dans les ventes de friteuses outre-Atlantique ? Mystère...

* Safran grimpe aussi de 3,5% et enregistre ainsi une cinquième séance consécutive de hausse !

* Michelin gagne 2,8% après cinq séances passées dans le rouge et un titre qui a perdu 9%, le dossier s'offre un rebond. Peu enclin à réagir aux bons chiffres de son rival japonais Bridgestone hier, le titre semble plus réceptif aujourd'hui. Le titre du groupe nippon a bondi de 10,4% à la clôture ce matin à Tokyo,

* Stallergènes (+1,2%). La société tient aujourd'hui une journée investisseurs. L'action bénéficie dans ce cadre de plusieurs relèvements de recommandations à commencer par ceux de Natixis (de "alléger" à "neutre", objectif de 38 à 50 euros) et d'Oddo (de "neutre" à "acheter", objectif de 42 à 55 euros).

VALEURS EN BAISSE

* Xilam chute de 7,7%. Le chiffre d'affaires annuel 2012 s'est établi à 10,14 millions d'euros, en croissance de 15%. L'exercice 2012 a été marqué par une forte augmentation du volume de production, avec 21 heures de nouveaux programmes livrés, dont 13 heures pour "Oggy et les cafards", 7 heures pour "Flapacha, où es-tu ?" et 1 heure pour "Hubert et Takako". Les revenus du catalogue ont en revanché été faibles.

* Rentabiliweb perd 3,3%. La société a subi une contraction de -15,9% de ses revenus en 2012, à 70 millions d'euros, si bien que le management évoque une "année charnière". La marge brute s'est cependant appréciée de 1,7 point à 58,9%, mais le résultat opérationnel courant n'a pas tenu et plonge à 3,1 millions d'euros contre près de 16 millions d'euros un an avant, soit une marge de 4,4% contre 19,2% précédemment. Le bénéfice net consolidé fond de 10,57 millions d'euros à 1,11 million d'euros. "La stratégie et les actions menées en 2012 permettent au groupe Rentabiliweb d'attendre désormais des résultats durables. Les premiers indicateurs de 2013 confortent le groupe dans le choix de sa stratégie", indique le management en guise de prévisions pour l'exercice en cours. Le communiqué de presse du groupe ne fait pas état du dividende qui semble donc coupé, alors que Rentabiliweb a versé 0,40 Euro l'an passé.

* Capelli (-3,2%). Le titre consolide après avoir bondi de 7,6% hier, dans le sillage de bons chiffres annuels.

* Natixis redonne 1,8%. Petite consolidation pour la banque, somme toute modeste au regard de la flambée de 22,5% enregistré la veille, sur de bonnes nouvelles opérationnelles et un copieux coupon exceptionnel.

Finance Plus, édité par lerevenu.com

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.56 -1.93%
5637.51 +0.41%
22.4 +0.90%
4.72 +1.07%
72.541 -1.28%
27.05 +1.42%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.