Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le CAC 40 clôture en hausse de 0,5%

Le Revenu30/05/2013 à 18:23

Le CAC 40 clôture en hausse de 0,5%

(lerevenu.com) - Wall Street se redresse aussi, mais la cote américaine demeure toutefois assez hésitante, après la nouvelle chute de la place boursière japonaise de plus de 5% ce matin qui semblait toutefois s'atténuer fortement en post-séance... Les fusions et acquisitions restent d'actualité outre-Atlantique, avec surtout l'OPA de Warren Buffett sur NV Energy. Sur le front économique, le PIB des Etats-Unis est ressorti un peu moins robuste que prévu au 1er trimestre, alors que les inscriptions au chômage ont été plus nombreuses qu'attendu.

ECO ET DEVISES

L'économie américaine a progressé sur un rythme annualisé de 2,4% au 1er trimestre 2013, d'après la nouvelle estimation du jour du gouvernement. La précédente évaluation était de +2,5%, tout comme le consensus des économistes de la place. Les dépenses de consommation ont grimpé au rythme de 3,4% (contre 3,3% pour l'estimation précédente). L'indice de prix "core-PCE" a augmenté de 1,3%.
La plus importante progression des dépenses de consommation depuis le 2010 a donc été masquée par les coupes budgétaires américaines et une reconstitution plus lente des stocks, si l'on en croit les données dévoilées par le Département au commerce des États-Unis. Il s'agit de la seconde estimation globale du PIB du premier trimestre. La lecture finale est attendue fin juin.

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont augmenté de 10.000 sur la semaine antérieure à 354.000. Un chiffre moins bon qu'attendu puisque le consensus Bloomberg tablait sur 342.000 nouvelles demandes. La moyenne à quatre semaines atteint 347.250 pour la période terminant le 25 mai. Un chiffre en hausse de 6.750 par rapport à la semaine précédente. Le taux de chômage indemnisé lors de la semaine close le 18 mai atteint 2,3%, inchangé par rapport à la semaine précédente. Le nombre de chômeurs indemnisés sur la même période s'établit à 2,986 millions, en progression de 63.000 par rapport à la semaine précédente.
L'euro termine ce soir sur les 1,30/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

* Transgene : +6,5%, suivi de Sequana, de Nexans (+6%) et de CFAO après son accord africain avec Carrefour

* Alcatel-Lucent poursuit son rebond de 3,5%. La seconde convocation de l'assemblée générale extraordinaire d'Alcatel-Lucent, tenue hier, était la bonne. La réunion mixte initiale du 7 mai n'avait pu voter, faute de quorum, trois résolutions de la partie extraordinaire de l'assemblée. Hier, elles ont été adoptées, notamment celle concernant la réduction de capital par abaissement du nominal des actions de la société de 2 euros à 0,05 euro.

* Faurecia bondit de 4%. Goldman Sachs a fait entrer le titre dans sa liste de convictions à l'achat, après avoir constaté que le secteur automobile était le compartiment cyclique le moins bien valorisé de la cote. L'analyste a porté de 17,90 à 21,90 Euros son objectif de cours.

* Bull : +3% avec Rexel, NYSE Euronext

* Carrefour regagne 2,5%. Le distributeur et CFAO ont signé un protocole d'accord pour constituer une société commune qui sera détenue à 55% par CFAO et à 45% par Carrefour. Celle-ci bénéficiera d'un droit exclusif de distribution lui permettant de développer différents formats de magasins dans huit pays d'Afrique de l'Ouest et Centrale, le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire, le Gabon, le Ghana, le Nigeria, la République démocratique du Congo et le Sénégal.

* Schneider Electric : +2,5%. Le groupe a signé un partenariat avec Saft dans les systèmes de stockage d'énergie électrique pour consommateurs industriels et commerciaux. Les deux groupes entendent proposer aux professionnels des solutions associant systèmes de conversion électrique et batteries pour qu'ils optimisent leur autoconsommation d'énergies renouvelables et d'autres ressources énergétiques sur site. Ils disposeront aussi d'une offre d'alimentation de secours qui permettra de surmonter les pannes de réseau.

* Thales : +2% avec Lafarge, Saint-Gobain, Eramet, Atos, Valeo

* Bouygues s'adjuge 2%. Le directeur général de Bouygues Telecom, Olivier Roussat, a été nommé ce matin président directeur général de l'opérateur, signe "de la confiance des actionnaires", selon la société. Le directeur général délégué Richard Viel a pour sa part été désigné directeur des opérations commerciales, et entre au conseil d'administration. Yves Legrand, jusque-là directeur de la stratégie, devient directeur des opérations techniques. Quant à Didier Casas, secrétaire général, il fait son entrée au comité exécutif et devient porte-parole de Bouygues Telecom. Enfin, Eric Haentjens, le directeur général adjoint aux finances, endosse également la responsabilité de la stratégie.

* Eiffage : +1% suivi de Zodiac, IPSOS, Vinci, AXA

* Alstom : +0,5%. EDF Energies Nouvelles, wpd offshore et Alstom se sont alliés pour répondre au second appel d'offres français pour des fermes éoliennes offshore. L'industriel sera le fournisseur exclusif de turbines Haliade 150 de 6 MW, qui seront fabriquées à Saint-Nazaire et Cherbourg, dans ses futures usines dédiées. EDF Energies Nouvelles et wpd vont pour leur part créer une société commune détenue majoritairement par la filiale d'EDF afin de préparer ce second appel d'offres.

* Total : stable. Dans le prolongement de l'annonce en juillet 2012 d'une provision exceptionnelle, le groupe a annoncé la signature d'un accord avec les autorités américaines, mettant un terme à une enquête américaine initiée en 2003 relative à des contrats pétroliers conclus en Iran dans les années 1990. A l'issue des négociations, Total a accepté de payer un montant total de 398,2 millions de dollars au gouvernement américain. Ces accords mettent fin à l'enquête américaine initiée en 2003. L'enquête menée par les autorités françaises est en cours de règlement. Le groupe pétrolier réaffirme qu'elle n'a "commis aucun délit au regard de la législation française applicable".

VALEURS EN BAISSE

* Stentys : -2% suivi de Vranken et de ESSO

* Pierre et Vacances : recule encore de 1,5% sur des comptes toujours dégradés avec Vallourec, GFI et Danone

* Iliad : -1% suivi de Tessi, Bolloré, Ciments Français

* Renault reperd 0,5%. Goldman Sachs a abaissé ce matin sa recommandation de "neutre" à "vendre", car l'analyste pense que le marché est trop optimiste sur l'évolution des marges et trop concentré sur l'effet positif de la baisse du yen sur Nissan. Notons que globalement, la banque américaine a une vision plutôt haussière du secteur, puisqu'elle a relevé ses objectifs de cours sur plusieurs dossiers ce matin. C'est le cas pour Renault, dont l'objectif est porté de 49 à 50 Euros, largement inférieur donc aux cours actuels.

* Aéroports de Paris : stable. La France va vendre jusqu'à 10 millions d'actions Aéroports de Paris, soit environ 10% du capital, dont la valeur boursière actuelle représente quelque 690 millions d'euros, a fait savoir Bercy ce matin. L'Etat restera cependant majoritaire, lui qui détient actuellement un peu plus de 60% des parts, dont 5,6% via le FSI.

Finance Plus, édité par lerevenu.com

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.501 +3.83%
5389.46 -0.51%
27.22 0.00%
99.8 -2.16%
84.24 -0.40%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.