Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le CAC 40 clôture en hausse de 0,3%

Le Revenu21/05/2013 à 18:14

DR

Wall Street s'affiche également en légère progression pour le moment alors que l'actualité économique est restée calme ce mardi des deux côtés de l'Atlantique. Les opérateurs surveilleront tout de même les interventions de quelques responsables de la Fed, en attendant le témoignage du président de la Banque, Ben Bernanke, demain devant le Joint Economic Committee du Congrès. Bernanke s'exprimera au sujet des perspectives économiques américaines. Les Minutes de la dernière réunion monétaire de la Fed seront par ailleurs publiées demain soir...

ECO/DEVISES

Les experts de Goldman Sachs ont ajusté leurs objectifs sur l'indice large S&P 500 à Wall Street. Ainsi, le broker prévoit un S&P à 1.750 points d'ici la fin de l'année 2013, puis 1.900 points en 2014 et 2.100 en 2015. Goldman Sachs table donc sur une progression de l'indice de 5% cette année, 9% en 2014 et 10% en 2015. En incluant les dividendes, cela représente un "retour" total de 33% en trois ans. Goldman Sachs table sur une amélioration de l'économie aux Etats-Unis, qui devrait porter le ratio prix sur bénéfice (PER) du S&P 500. Les économistes américains du broker prévoient une croissance supérieure à la normale en 2014, pour la première fois en six ans.

Moody's menace les Etats-Unis ! L'agence de notation a indiqué qu'elle pourrait dégrader la note souveraine américaine cette année si les politiques ne parviennent pas à répondre à la hausse attendue de la charge de la dette au cours de la décennie à venir, alors même que les dernières projections budgétaires sont positives.

En attendant une adjudication à long terme prévue jeudi, Madrid espérait lever 3 Milliards d'euros de dette à court terme ce matin. Et le Trésor a finalement émis 3,5 Milliards d'euros avec une forte demande, mais des taux en légère hausse. Sur l'échéance à 3 mois, le rendement moyen est ainsi ressorti à 0,331% contre 0,12% lors d'une adjudication similaire réalisée le mois dernier. Sur le 9 mois, le taux moyen a atteint 0,789% contre 0,787% en avril.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,2913$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 96,2$ et le Brent s'affiche à 103,9$.

VALEURS EN HAUSSE

* Soitec bondit de 6,7%. Avant la publication des résultats annuels mercredi, Soitec bénéficie ce mardi de l'annonce du lancement par un groupement de 19 grandes entreprises de Places2Be, un projet d'une durée de trois ans et d'une valeur de 360 millions d'euros impliquant la construction de lignes-pilotes en technologie avancée afin de soutenir l'industrialisation de la technologie de silicium sur isolant totalement déplétée FD-SOI (Fully Depleted-Silicon-On-Insulator). Dirigé par STMicroelectronics, le projet a pour vocation de soutenir le déploiement d'une ligne-pilote FD-SOI dans les noeuds de 28 nm et suivants, ainsi que d'une deuxième source qui permettra la fabrication en volume en Europe.

* Technip grimpe de 3,7% après deux séances consécutives de recul.

* AB Science gagne 2,4% après avoir initié une phase 3 dans le traitement d'Alzheimer avec le masitinib. Les premiers patients ont commencé à être recrutés dans certains pays.

* Schneider Electric gagne encore 2,2% après plusieurs séances de progression.

* STM continue son rebond avec une nouvelle hausse de 2% aujourd'hui.

* Alstom reprend 1,5% après un avis positif des analystes de Kepler Cheuvreux.

* LVMH gagne 0,6%. Dans l'univers du luxe, Louis Vuitton reste la marque majeure, mais sa trajectoire n'est plus ascendante, contrairement à celle de ses rivales. C'est l'un des enseignements de la dernière étude "BrandZ" menée par le cabinet Millward Brown Optimor (agence WPP), qui assigne depuis huit ans une valeur théorique aux principales marques mondiales. Pour Vuitton, il s'agit de 22,72 milliards de dollars, ce qui en fait la 29ème merveille du monde de ce point de vue toutes industries confondues, entre American Express et Samsung. Pourtant la filiale de LVMH, qui domine le classement du luxe depuis la création de l'enquête, affiche une baisse de 12% de la valorisation assignée par BrandZ. Cela s'explique, selon les rédacteurs de l'étude, par une meilleure gestion du rapport "exclusivité / accessibilité" par la concurrence. En d'autres termes, et certains analystes financiers l'avaient déjà souligné, Louis Vuitton est devenue une marque de luxe à large diffusion, perdant un peu de son exception au profit d'autres acteurs. Cette situation a été mieux gérée par Hermès International, qui s'affiche au second rang du classement luxe de BrandZ (40ème au classement général) avec une valeur estimée à 19,13 milliards de dollars, cependant en stagnation. A l'inverse, les outsiders du secteur ont adopté le grand galop, à l'image de Gucci (filiale de PPR) avec une progression de 48% à 12,7 milliards de dollars, et de Prada, en hausse de 63% à 9,45 milliards de dollars, respectivement troisième et quatrième. Suivent Rolex, Chanel, Cartier, Burberry, Fendi et Coach (dont la valeur oscille de 7,94 à 3,37 milliards de dollars) pour compléter les 10 marques de luxe les plus valorisées du monde.

VALEURS EN BAISSE

* Alcatel-Lucent perd 2,7%. La société de gestion alternative américaine AQR Capital Management a déclaré à l'AMF détenir une position vendeuse portant sur 1,03% du capital d'Alcatel-Lucent en date du 17 mai. AQR Capital Management détenait le 16 avril. 0,94% déjà une position courte nette de 0,94% du capital d'Alcatel-Lucent le 15 mars.

* GDF Suez perd 0,8%. GDF SUEZ Energy Resources, l'une des filiales nord-américaines de GDF SUEZ, a signé un contrat pluriannuel pour fournir en énergie Citizens Bank Park, le stade de baseball des Philadelphie Phillies. Il s'agit d'une confirmation pour le groupe, qui avait été testé durant un premier contrat d'une durée de deux ans, courant de 2011 à 2013.

* Société Générale et Crédit Agricole perdent respectivement 0,5% et 1,4%. Axa cède aussi 0,7%.

* Peugeot cède 0,5% après avoir poursuivi sa hausse de presque 6% lundi, conduisant le titre sur ses meilleurs niveaux depuis près de 11 mois. Un rebond largement amplifié par des rachats de positions vendeuses.

* Michelin recule aussi de 0,2%.

Finance Plus, édité par lerevenu.com


Mes listes

valeur

dernier

var.

2.705 +0.05%
5391.64 +0.21%
87.8 +1.74%
0.21 +3.96%
180.24 +1.29%
21 +1.50%
16 +8.11%
1.266 +0.26%
27.7 -1.07%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.